Musique : (à suivre…) Amon Tobin (2009)

amontobinDéja 12 albums pour ce musicien et DJ brésilien vivant au Canada et autant de surprises tout au long de ces disques.

Extrait de Wikipedia :  » Pendant son enfance et son adolescence, il voyage beaucoup entre l’Europe et le Brésil. Au milieu des années 1980, il s’installe à Brighton, en Grande-Bretagne. Il y étudie d’abord la photographie qu’il délaisse ensuite pour la musique. »

À ses débuts il mixe jazz, hip hop, breakbeat et jungle qu’il marie aux musiques de son pays d’origine, puis s’ouvre progressivement à des rythmes plus subtils et à des mélodies plus sophistiquées, parfois très proches du jazz pur et dur. Sa discographie (ne serait-ce que par les titres) illustre nettement les étapes de la maturation de son style, chaque album contribuant à tisser la toile d’un univers personnel complexe, cérébral et hypnotique.

Il a sorti un premier album sous le pseudonyme Cujo avant de signer avec le label Ninja Tune. Ses albums se suivent ensuite selon un rythme d’un tous les ans et demi. Amon Tobin évolue alors vers un style de plus en plus imprécis oscillant entre les influences Breakbeat, Drum’n’Bass ou Downtempo. Si Foley Tunes et ses samples de bruitage est particulièrement captivant mais peu accessible, ce n’est pas le cas de Supermodified. Dans tous les cas, un DJ à suivre.

le site : http://www.amontobin.com/

Iceman

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s