Musique : Michael Jackson – Off The Wall (1979)

En hommage à Michael Jackson, cet ancien article restera daté du jour de son décès…

Michael Jackson, septième enfant d’une famille modeste baigne depuis tout petit dans un environnement musical, sous l’influence d’un père autoritaire. Dès 1964, à 6 ans, il fait partie des Jackson Five avec ses frères. Ils sont signés par la Motown, alors en pointe pour ce qui est de la musique soul, funk et Rythm’n blues. C’est le groupe phare de la fin des années 60 et du début des années 70. Pourtant, se sentant bridés par la Motown, ils deviennent The Jacksons et signent chez CBS. Le succès est moindre jusqu’au sursaut de Destiny qui permet l’émancipation de Michael par rapport au groupe. Michael prend de plus en plus d’importance au fil des albums suivants. Aussi, en 1979, sort le premier album solo de Michael Jackson (exceptions faites des albums parallèles de la période Motown), Off The Wall.

Ce premier album marque aussi la rencontre avec Quincy Jones, jazzman et producteur. Michael y trouve sans doute un deuxième père, bien plus conciliant que le premier. L’album est une collection de hit à lui tout seul, vendu à 10 millions d’exemplaires et album le plus vendu par un artiste noir à l’époque. Tout commence par Don’t Stop ‘Til You Get Enough , composé par Michael lui-même. Péchu, rapide, s’adaptant parfaitement au style scénique de Michael, il propulse l’album au sommet des charts, restant de nombreuses semaines numéro un. Le très rythmé Rock with you continue ce florilège, et ainsi de suite, passant de rythme caribéens sur Working day and night, à du rythm’n blues ou du funk plus classique mais tout aussi efficace dans Get on the floor. Un titre de Paul Mc Cartney scelle leur amitié de l’époque avec Girlfriend, avant des duos dans le futur. On note aussi la participation de Stevie Wonder pour I can’t help it, montrant au passage que Michael est aussi à l’aise dans l’émotion que dans les titres dansant. L’expérimenté Rod Temperton (Herbie Hancock, Donna Summer, Aretha Franklin, George Benson) signe d’autres titres pour conclure en beauté par un très disco Burn this Disco Out. Et justement, il va bruler la disco pour déployer ensuite tout son style dans le mythique Thriller.

Outre la musique, l’album comprenait, dans son édition 33 tours, une photo de Michael ,qui se déployait lorsque l’on ouvrait l’album, en smoking avec des chaussettes d’un blanc aveuglant. Oui, Michael avait déjà tout de l’icône de la pop qu’il était sur le point de devenir. L’album fut accompagné de vidéos efficaces comme le très cliquant clip de Don’t stop ‘til you get enough, ou le lumineux clip de Rock with you avec son costume pailleté. Quincy Jones et Michael Jackson ont bien compris l’impact de l’image et développeront cela avec Thriller et les clips grandioses. L’aventure avec Quincy Jones continuera avec Bad en 1987 pour s’arrêter. Michael est au sommet mais plus dure sera la chute. Il signe ensuite chez Sony, ne collabore plus avec Quincy Jones et tente de se moderniser avec un son plus froid. Froid comme les affaires de mœurs, les rumeurs qui entrainent petit à petit Michael à sa perte. Sans doute mal entouré et conseillé, Michael ne retrouvera plus jamais les grands succès de l’ère Quincy Jones. La magie s’en est allé avec les procès et suspicions. Mais Off The Wall reste intemporel et ce qu’il faut garder comme image de Michael Jackson. Michael Jackson décède à 50 ans, dans la nuit du 25 au 26 juin 2009….

Iceman

Michael Jackson. Production Quincy Jones. Participation de Rod Temperton, Paul McCartney, Stevie Wonder, David Foster, Carole Bayer Sager, Louis Johnson, Tom Bahler, Susaye Greene,

1- Don’t Stop ‘Til You Get Enough 2- Rock With You 3- Workin’ Day And Night 4- Get On The Floor 5- Off The Wall 6- Girlfriend 7- She’s Out Of My Life 8- I Can’t Help It 9- It’s The Falling In Love 10- Burn This Disco Out

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s