Musique : (à suivre…) Myrath (2010)

myrathLa scène hard rock et metal du Maghreb commence à pointer son nez à l’international. Un des exemples à suivre est le groupe Myrath qui nous vient de Tunisie.

C’est en 2001 que le groupe s’est formé à l’instigation du guitariste Malek Ben Arbia, alors agé de 13 ans. Le groupe s’appelle alors X-Stacy et est composé de Fahmi Chakroun à la batterie, Oualid Issaoui à la guitare, du haut de leur 14 ans. Ne manquent que le chanteur, Tarek Idouani et le bassiste Zaher Ben Hamoudia. C’est dans cette configuration qu’ils écument les concerts tunisien dans des genre metal blues ou death metal. Elyes Bouchoucha les rejoint comme clavier et ils se produisent avec des reprises d’autres groupes comme Symphony X. Finalement en 2005, ils commencent à véritablement créer leur propre musique dans le genre Metal progressif. La formation évolue aussi pour la configuration suivante : Malek Ben Arbia à la guitare, Anis Jouini à la basse, Saif Ouhibià la batterie, Elyes Bouchoucha toujours aux claviers, et Zaher Zorgati au chant.

Le premier album autoproduit Double face leur permet d’envisager la signature d’un label et donc un deuxième album plus ambitieux. Ce sera Hope qui leur permet de se faire connaître en dehors de la Tunisie. Mais ils abordent le troisième album avec un nouveau chanteur, Zaher Zorgati et une production encore meilleure. On y retrouve une inspiration orientale mais aussi un meilleur équilibre dans les morceaux. Il y a des morceaux très rentre-dedans mais aussi d’autres plus léchés sans être trop complexes comme cela arrive chez certains groupes de prog. Il y a une vraie progression aussi sur le chant qui colle mieux à la musique du groupe et une intégration parfaite des instruments orientaux. S’il fallait un exemple, je donnerai le magnifique « Madness » en position 4 sur l’album. Mais ce serait oublier le très catchy « No Turning back » ou encore la belle balade « Memories ».

Ce Desert Call est donc une des découvertes de cette année. Dans le domaine du metal progressif d’inspiration oriental, on pense souvent à Orphaned Land, qui d’ailleurs sort aussi un nouvel album. On ne peut que leur souhaiter la même progression et la même carrière.

Iceman

http://www.myrath.com

Publicités

Une réflexion sur “Musique : (à suivre…) Myrath (2010)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s