Musique : Status Quo – Live ! (1977)

statusquoStatus Quo fait partie de ces groupes qui ont écrit l’histoire du rock’n roll avec un style inimitable. La carrière du groupe est parsemée de hits qu’ils prennent plaisir à jouer encore 40 ans plus tard. Retranscrire cela sur un disque n’est jamais chose aisée mais un enregistrement live l’a fait.

mais revenons un peu sur les origines du groupe en 1962 du coté de Londres. Un certain Francis Rossi rencontre Alan Lancaster, bassiste, dans un collège et créent un groupe de rock qu’ils baptisent d’abord The Spectres (le premier nom, The Scorpions est fort heureusement abandonné…). Ils sont rejoint par le batteur John Coghlan et Rick Parfitt pour la guitare rythmique qui va vite prendre toute son importance. Le groupe, dans cette formation, signe un premier contrat avec Picadilly Records en 1966. C’est le trio Parfitt, Rossi, Lancaster qui écrit et compose l’essentiel des titres. Mais le succès n’est pas au rendez vous. Ils cherchent un peu leur style, dans cette époque où le rock psychédélique est à la mode….en en même temps, un nom définitif qui sera finalement Status Quo en 1968.

C’est l’année de leur premier hit, Pictures of Matchstick Men. Le succès grandissant les poussent à engager un certain Bob Young comme roadie et manager. Pour leur deuxième album, ils abandonnent le style psychédélique pour le style Hard Boogie Rock’n roll qui sera leur marque de fabrique pour le reste de leur carrière. et il est clair qu’en 1971, après de faibles ventes, leur label ne correspond plus trop à la musique qu’ils pratiquent. Ils signent pour Vertigo, label rock et progressif ce qui aboutit à l’album Piledriver avec un son plus hard en 1972. Il y a le hit Paper Plane puis en 1973, Caroline sur l’album Hello. D’albums en albums et de concerts en concerts, le groupe devient un des groupes les plus important d’Angleterre. En 1975, c’est Down Down qui cartonne dans les charts et en 1976, c’est l’album Blue for You qui les emmène dans une tournée. C’est à cette occasion qu’ils sont rejoint par un clavieriste, Andy Bown alors que le poste variait beaucoup jusqu’alors.

L’album live témoin de cette époque, s’appelle tout simplement Live ! ou encore Quo Live. Il est enregistré à l’Appolo Theatre de Glasgow sur la série de concerts donnés en Octobre 1976, l’album sortant en 1977. Comme cela se faisait à l’époque, le groupe est lancé par la voix de Bob Young qui arrangue la foule en demandant qui veut avoir du Rock’n Roll et du Boogie. L’enregistrement laisse entendre la mise en place du groupe et c’est un Junior’s Wailing très bluesy qui commence le concert. On reconnaît tout de suite cette rythmique de guitare très présente qui est la marque de fabrique du groupe avec les riffs de la telecaster verte de Francis Rossi. Petit à petit, le groupe installe son ambiance et le rock fait rage dans la salle. Si la salle est sans doute d’une taille raisonnable, l’ambiance est celle d’une grande foule. La rythmique s’accélère avec Is there a better way, single du dernier album. L’inspiration blues est évidente sur In My Chair, le boogie étant depuis bien longtemps avec basse et rythmique, une composante de ce style. Mais Status quo y ajoute le jeu de guitare de Rossi avec des soli mélodiques et rageurs à la fois. Le son donne véritablement l’impression d’être dans la salle et non dans un studio d’enregistrement, l’équilibre entre voix, instrument et ambiance étant retranscrit sans artifices.

Ils enchainent certains morceaux sans pause, comme Little Lady et Most of the Time. Il y a beaucoup de dialogue avec le public et on a l’impression d’un enregistrement sans montage à l’écoute. Cela contribue à se plonger totalement dans le concert, à se balancer au rythme des morceaux, à hurler et crier avec le public, à applaudir entre les morceaux. Roll over lay down est toujours un grand moment avec cette magnifique intro et cette rythmique puissante. Alors quand c’est enchainé avec le terrible Big Fat Mama et le hit Caroline sans aucun temps mort, c’est la folie dans la salle. Et ça continue sur la lancée comme si la première demi heure menée tambour battant, n’avait été qu’un échauffement. Oh non, le groupe ne perd pas son temps à jouer justement Don’t waste my time et termine par ce Roadhouse blues symbolique à lui seul du style Status Quo : le blues US mêlé au Rock’n roll britannique dans un boogie endiablé.

Mais cet album clôt aussi une période où le groupe s’auto produisait. Ils vont maintenant faire appel à des intervenants extérieurs qui aussi prestigieux soient ils, vont modifier peu à peu le style du groupe. Ainsi en 1977, le hit Rockin’ all over the world, de l’album du même nom, est l’oeuvre de John Fogerty. Le succès continue mais les tensions deviennent vives dans le groupe. C’est d’abord le départ de John Coghlan puis en 1983, lors de l’enregistrement de Bck to back, il devient clair pour Alan Lancaster et le reste du groupe que les divergences musicales sont trop présentes. Cela aboutit au départ de Lancaster en 1985 qui sera immortalisée dans un enregistrement du groupe live à l’émission Top of the Pop. Le dernier grand succès du groupe sera un In the Army Now, bien loin du style boogie rock et repris des frères Bolland. La fin des années 80 et les années 1990 sont un lent déclin du groupe commercialement parlant. Ils s’en tiennent même à des reprises de hits. Il faudra les années 2000 et un retour en grace du classic rock en Angleterre pour que le groupe revienne à son style de prédilection avec des nouveaux albums studios comme The Party ain’t over ou In Search of the Fourth Chord en 2009. Avec la formation actuelle, c’est Rossi, Parfitt, Bown et Young qui composent les morceaux. Et les voilà toujours à parcourir les routes et nous offrir des prestations scéniques encore digne d’intérêt, 40 ans après, pour qui aime le rock’n roll.

Iceman

Membres : Francis Rossi, Richard Parfitt, Alan Lancaster, John Coghlan, Bob Young, Andy Bown

1. JUNIOR’S WAILING 2. A) BACKWATER B) JUST TAKE ME 3. IS THERE A BETTER WAY 4. IN MY CHAIR 5. A) LITTLE LADY B) MOST OF THE TIME 6. FORTY-FIVE HUNDRED TIMES 7. ROLL OVER LAY DOWN 8. BIG FAT MAMA 9. A)CAROLINE B) BYE BYE JOHNNY 10. RAIN 11. DON’T WASTE MY TIME 12. ROADHOUSE BLUES

Publicités

3 réflexions sur « Musique : Status Quo – Live ! (1977) »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s