Musique : The Jimi Hendrix Experience – Are you Experienced (1967)

hendrixexperiencedPériodiquement, on nous ressort un enregistrement de cette légende de la guitare qu’est devenu Jimi Hendrix. Mais sa légende, il l’a construit en seulement 4 albums dont 3 avec le groupe The Jimi Hendrix Experience. La révolution qu’il a apporté à la musique rock a commencé avec ce premier album : Are you Experienced.

Né en 1942 dans l’Oklahoma, le petit Johnny Allen Hendrix a une enfance tourmentée. Ses parents divorcent quand il a 9 ans et sa mère décède alors qu’il en a 16. Ce n’est qu’à 15 ans, alors que sa mère est déjà gravement malade, qu’il commence la guitare avec une banale guitare acoustique. A la mort de sa mère, il doit déménager à Vancouver, au Canada. Il apprend très vite en regardant les autres et en écoutant des disques. Voyant cela, son père lui rapporte sa première guitare électrique pour ses 17 ans et il se perfectionne lors de boeuf et de sessions dans des clubs locaux avec divers groupes. Il joue principalement du blues et du R&B avec une technique atypique puisqu’il joue de la main gauche avec une guitare de droitier. C’est après l’armée, qu’il s’en va dans le Tennessee avec un certain Billy Cox, rencontré pendant son service, et crée le groupe The Casuals avec d’autres musiciens locaux. On les voit à Nashville dans quelques clubs. Il est intégré à un circuit local de concerts ce qui lui permet de se construire une réputation car déjà à l’époque, on le voit jouer avec les dents, ce qui ne plait pas à tout le monde. Mais en 1964, il décide de tenter réellement sa chance en partant pour New York. Il gagne un prix à un concours amateur au fameux Apollo Theater d’Harlem, cette même année. Cela lui permet de participer à son premier enregistrement studio pour les Isley Brothers. On le retrouve ensuite comme guitariste de Little Richard dans sa tournée, mais il préfère retourner à New York comme musicien dans un nouveau groupe : Curtis Knight and the Squires. Toujours à participer à divers groupes comme musicien, il est maintenant sous contrat et est crédité comme compositeur pour la première fois en cette année 1966. Il crée son premier groupe, les Blue Flames et se produit avec dans des clubs de New York et notamment dans Greenwich Village, alors le fief du mouvement hippie. C’est là qu’a lieu le tournant de sa carrière en rencontrant la petite amie de Keith Richards. Elle lui fait connaître le manager des Rolling Stones et le bassiste Chas Chandler du groupe The Animals. Celui ci devient le manager de Jimi Hendrix et l’aide à former son groupe pour enregistrer un titre : Hey Joe, un classique des années 60 dont la version d’Hendrix l’a bouleversé. Ils partent pour l’Angleterre et le groupe The Jimi Hendrix Experience est formé officiellement avec le bassiste Noel Redding et le batteur Mitch Mitchell. Leur premier album s’appellera Are you Experienced et emprunte à la fois au rock psychédélique et au blues.

Selon les versions, l’ordre des pistes est différent mais si l’on prend la version américaine, tout commence par un Purple Haze au riff mémorable et à l’ambiance funky rock. On le voit, par cet album, il s’éloigne quelque peu des racines blues et R&B de ses débuts pour intégrer des ambiances psychédéliques. Cela est très net dans I don’t live today où batterie et effets de guitares partent dans tous les sens. C’est également valable pour May This Be love. Mais il sait aussi assagir son style dans des morceaux plus pop comme Manic Depressions ou Love or confusion. A noter aussi l’utilisation de la stéréo dans le rendu, en plus des pédales d’effet. Oui, c’est bien une experience dans laquelle on entre. Mais avec un Hey Joe bluesy ou un Wind cries Mary qui ouvre ce que l’on appelait alors Face B, il donne une tonalité plus mélancolique au disque. Du blues au rock il n’y a qu’un pas, comme le montre Fire et ses Riffs agressifs ou encore Foxey Lady. Le fait qu’aucune version « officielle » du track listing ne soit validée est évidente à entendre le planant et étrange Third stone from the sun et ses effets vocaux. Jimi étale tout son talent sur les solos à la fois mélodieux et agressifs. A la même époque, Les Beatles vont truster les charts avec Sergent Pepper Lonely Heart’s club band, tout aussi expérimental et psychédélique mais dont les racines sont différentes. Dans sa version américaine, l’album se termine par le bien nommé Are you Experienced avec une certaine logique. Oui, a-t-on aimé cette expérience que nous propose Jimi et son groupe ? Sans aucun doute si l’on en croit les ventes de l’époque qui l’amène juste derrière les Beattles. Mais il n’est pas encore une légende car il lui faut confirmer ce qui est entrevue dans ce disque. Dans des éditions ultérieures, seront rajoutés des titres enregistrés dans cette période comme l’excellent Stone Free.

Sa réputation, il va l’acquérir dans les festivals de l’époque. Ainsi le voit-on jouer le Sergent Pepper des Beattles quelques jours seulement après sa sortie ou époustoufler la foule du Monterey Pop Festival de 1967 par ses improvisations géniales. Sa « folie » et son exhubérance dérangent mais l’image d’Hendrix, imolant sa Stratocaster, reste dans les mémoire. Il sortent un deuxième album, Axis : Bold as love qui semble plus sage. Il enregistre une reprise de Bob Dylan, All around the Watchtower qui sera intégrée dans le troisième album, Electric Ladyland. Il laisse sa créativité s’exprimer dans ce double album ce qui ne manque pas d’exaspérer les producteurs. Chas Chandler jette l’éponge pour le prochain album qui sera produit par Hendrix lui même. Gipsy Eyes marque aussi la fin du groupe pour laisser un Jimi unique leader. Comme souvent à l’époque, Jimi est un adepte des drogues et il rencontre des problèmes avec la justice. Il se produit au mythique festival de Woodstock en 1969 et y laisse une empreinte indélébile notamment par son interprétation du Star-spangled Banner. Ses musiciens changent, sauf le fidèle Billy Cox, et avec eux le nom des groupes. Mais c’est déjà le début de la fin et son addiction aux drogues devient évidente, perturbant ses prestations scéniques. De concerts en tournées, il devient l’ombre de lui même, avec toujours quelques moments de génie. En 1970, il est retrouvé mort dans un hotel de Londres et l’on ne saura jamais vraiment pourquoi. Reste une légende du rock qui laisse de nombreux enregistrements faits tout au long de sa carrière.

Il inspirera de nombreux guitar hero aussi bien dans les Années 70 que de nos jours. En dehors de l’aspect psychédélique de ses prestations, il a permis de rapprocher encore plus la musique blues et R&B de la musique pop et rock de l’époque et ainsi d’ouvrir la voie aussi bien aux groupes Hard Rock que Funk Rock et Rythm & Blues modernes. L’écoute de ses premiers albums studios est, de ce fait, pleine d’enseignements.

Iceman

Membres : Jimi Hendrix, Noel Redding, Mitch Mitchell

1. Purple Haze 2. Manic Depression 3. Hey Joe 4. Love or Confusion 5. May This Be Love 6. I Don’t Live Today 7. The Wind Cries Mary 8. Fire 9. Third Stone from the Sun 10. Foxey Lady 11. Are You Experienced ? 12. Stone Free 13. 51st Anniversary 14. Highway Chile 15. Can You See Me 16. Remember 17. Red House

Publicités

Une réflexion sur “Musique : The Jimi Hendrix Experience – Are you Experienced (1967)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s