Musique : Basement Jaxx – The Singles (2005)

BasementJaxxDifficile de parler d’albums pour certains groupes de musique électronique et notamment de DJ et groupes de House. Leur carrière est souvent faite de singles tonitruants et les albums les accompagnants ne sont que rarement à la hauteur. Il y a donc de quoi se réjouir quand un CD réunit tous les singles d’un groupe, surtout quand ce sont les anglais de Basement Jaxx.

C’est en 1994 que 2 DJ anglais de musique électronique, Simon Ratcliffe et Felix Buxton, décident de s’allier pour former Basement Jaxx. Ils ont pour habitude de se produire dans le club Rooty, ce qui donnera le nom à eur deuxième album. Mais avant cela, ils se font connaître par le titre « Samba Magic », que l’on retrouve justement en bonne place sur cette compilation. On retrouve déjà leur patte, à savoir une alliance de sons house et exotiques, ici la Samba et cela avec un groove léger. Comme beaucoup de DJ, ils font aussi leur place à l’aide de remix, notamment ceux des Pet Shop Boys.

Ce n’est donc qu’en 1999 que sort leur premier véritable album sour le nom de Remedy. On y trouve les singles « Red Alert », « Rendez-vu », « Bingo Bango » et « Jump N’ Shout ». En 2001, le succès se poursuit avec ce fameux album Rooty, sur lequel on retrouve le hit « Romeo », à l’influence très orientale, mais aussi cet hymne à la fête qu’est « Where’s your head at », ou encore le très léger « Just 1 Kiss ». Le duo est lancé sur la voie du succès et en 2003 ils poursuivent avec un troisième album, Kish Kash mais qui ne possède pas de hit retentissant comme par le passé mais remporte un succès critique. Est-ce dû aux participations d’autres artistes comme Siouxsie ou Lisa Kekaula des Bellrays ?

Basement Jaxx a toujours été attiré par la soul et le jazz et ce troisième album en est bien la preuve. Les singles regroupés en 2005 sur cette compilation montre l’étendue des styles couverts par le duo mais le tronc commun reste bien dans un son house très léché et une rythmique très inspirée par les tythmiques soul, funk ou orientales. Car tout comme le jazz s’est aussi inspiré des rythmes latinos qu’on retrouve dans les singles Bingo Bango ou samba Magic, mais aussi des rythmes africains que l’on rencontre avec parcimonie sur plusieurs morceaux, Basement Jaxx assimile aussi beaucoup d’influences. Certes, Basement Jaxx y inclut des éléments house et appuie beaucoup sur les basses pour créer des morceaux dansants mais ce sont parfois de vrais morceaux soul comme « Good Luck » ou funky comme « Lucky Star ». Derrière l’aspect dance floor des morceaux, se cachent de petits détails sonores, des petits gimmick qui font le style Basement Jaxx.

Suivront deux albums en 2006 et 2009 avec autant de guests que d’habitude mais passés plus innaperçus dans l’hexagone, la mode de la House étant passée pour un retour vers une électro plus dancefloor. Le dernier, Scars continue d’exploiter ce mélange soul et hip hop qui leur est cher.

Iceman

Membres : Simon Ratcliffe et Felix Buxton

1. Red Alert 2. Good Luck 3. Romeo 4. Oh My Gosh 5. Bingo Bango 6. Where’s Your Head At 7. Rendez-Vu 8. Jump N’ Shout 9. Lucky Star 10. Plug It In 11. U Don’t Know Me 12. Do Your Thing 13. Just 1 Kiss 14. Flylife 15. Samba Magic

Publicités

1 réflexion sur « Musique : Basement Jaxx – The Singles (2005) »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s