Tuto : Switcher sous Linux Etape 1 – Le Choix

Switcher : un terme qu’on entend plus souvent pour les nouveaux utilisateurs de Mac. Et pourtant, il y a des fous qui le font sous linux, le plus souvent des étudiants scientifiques, ou bien….Oui, c’est à la fois par curiosité et pour recycler un vieux pc que j’ai décidé de mettre un linux sur un PC. Alors Linux, c’est quoi déjà ?

Afin de ne pas vous endormir, je ne vais pas faire l’histoire de ce système d’exploitation. C’est donc un système concurrent à Windows et proche d’UNIX, comme Mac OSX, mais gratuit et développé par des communautés de programmeurs. Il y a beaucoup de « distributions » Linux concurrentes tout en étant proches. Pour simplifier, une distribution c’est un ensemble constitué d’un système, de son interface et de quelques logiciels et orienté pour une utilisation donnée. Ainsi, il y a des distributions grand public, scientifiques, orientées éducations, orientées programmation, etc…

Après il y a plusieurs bases de noyau possible, c’est à dire le moteur principal du système :

  • Slackware, l’ancètre des linux en voie de disparition
  • Red Hat, du nom d’une société très active dans ce système
  • Debian, très concurrent de la Red hat aujourd’hui.
  • Süse, concurrent de la Red Hat en provenance d’Allemagne.

Je passe volontairement sur des petits projets parallèles pour n’indiquer ici que les plus connus. Mais en général on choisit par la distribution et donc soit la plus répandue, soit celle que l’on a déjà utilisé dans ses études, soit celle orientée vers son utilisation. En voici quelques unes :

  • Ubuntu : c’est la distrib à la mode, la plus grand public, soit disant, et aussi la plus décriée par les puristes. Elle est basée sur Debian.
  • Fedora : c’est la déclinaison libre de la Red Hat toujours à la pointe des innovations, parfois trop diront certains.
  • Mandriva : la distrib française qui a été en pointe il y a quelques années. Très grand public aussi mais sur du Red Hat
  • OpenSüse : la distribution allemande concurrente de Mandriva. Existe en plusieurs langue évidemment.
  • Mint : la petite distrib verte qui monte. Basée sur debian et/ou Ubuntu.

Je passe volontairement sur des distributions très pointues comme Gentoo.

Comme j’étais ancien utilisateur de RedHat 5.0 et Mandriva 7.0, j’ai préféré rester dans l’univers Red Hat. J’ai donc choisi la Fedora. Et pour installer tout cela, rien de plus simple aujourd’hui avec internet et les LiveCD, des CD bootables qui permettent de tester le système sans l’installer. A suivre…

Publicités

Une réflexion sur “Tuto : Switcher sous Linux Etape 1 – Le Choix

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s