Automobile : Des Nouvelles du Marché Vietnamien

L’analyse des chiffres de Novembre 2010 est intéressante à plus d’un titre et en apprend aussi sur les évolutions futures du marché en Asie du sud-est.

Au mois de Novembre 2010, le marché automobile vietnamien s’est écroulé de -10% par rapport à 2009. La reprise n’est donc pas encore là. Sur l’année 2010, cela représente une baisse de -6% par rapport à 2009 sur la vente de véhicules hors véhicules commerciaux. Fin décembre, les ventes totales devraient atteindre péniblement 110000 ventes. Le chiffre reste modeste et marque une stagnation mais il faut se souvenir qu’en 2007, avant la crise, les ventes étaient inférieures de moitié.

Regardons maintenant la nouvelle répartition par marque.

Il faut rappeler au passage que les marques sont vendues, un peu comme en Chine, via des Joint Venture. Ainsi, derrière la marque Mekong, il faut voir Fiat et Ssangyong. Pour VMC, c’est BMW, Kia et Mazda. Etc…

La hiérarchie n’a pas bougée mais la marché a beaucoup changé pourtant :

  1. Toyota
  2. Truong Hai (Hyundai-Kia)
  3. GM Daewoo
  4. Ford
  5. Honda
  6. Mercedes-Benz Vietnam
  7. VinaStar (Mitsubishi)
  8. VMC (BMW, Mazda, Kia)
  9. Mekong (Fiat, Ssangyong, PMC)

Les deux premiers constructeurs se partagent à eux seuls 50% du marché et les 3 premiers en ont quasiment trois quarts. Mais seuls Toyota, Hyundai-Kia ont vu leurs ventes progresser. A noter que Suzuki n’apparaît pas dans ce classement mais est présent dans les véhicules utilitaires et commerciaux. Fiat a des ventes quasi confidentielles.

Regardons maintenant les modèles concernés avec les ventes annuelles et la part de marché.

statsviet11

Regarder ces chiffres bruts ne permet pas d’apprécier la disparité du marché entre le nord, le sud et le centre. Il faut se rappeler que les ventes sont réparties entre les zones ainsi : 47% au nord, 11% au centre et 42% au sud.

Globalement, les ventes par catégories de véhicules sont les suivantes :

  • Compact 4 portes (type Clio ou 206  4 portes ) :        32%
  • SUV 7 places (type Toyota 4Runner)                         22%
  • Urbaine 5 portes (type Kia Picanto)                           18%
  • Van 7 places (type Renault GrandScenic rustique)    15%
  • Familiale 4 portes (type Citroen C5)                           8%
  • SUV 5 places (Type Toyota RAV 4)                          5%

Mais si le Nord et le centre sont très friands des compacts et urbaines, le sud préfère les SUV 7 places et les Vans. On voit également la part conséquente des véhicules de flotte, les compacts 4 portes et les Vans 7 places étant prisés par les taxis et navettes privées.

Par marque, la répartition est la suivante sur les véhicules non commerciaux avec le top 25 des ventes :

  • Toyota :                             57%
  • GM Daewoo :                   16%
  • Truong Hai Kia :             15%
  • Ford :                                  8%
  • Honda :                               3%
  • Vinastar Mitsubishi :    2%

Les disparités entre les régions sont encore très fortes avec un Nord et un Centre qui prisent beaucoup les marques Coréennes Kia et Daewoo, tandis que le Sud préfère Toyota (2/3 du marché) et Ford.

Si Honda chute progressivement, c’est surtout par le manque de modèles cohérents avec la demande : une berline 4 portes un peu trop chère et un SUV 5 places peu recherché en dehors du sud. Daewoo, Toyota et Hyundai Kia ont une politique très différente avec une gamme pléthorique touchant à la fois les urbaines bon marchés et les familiales plus luxueuses et valorisantes. Si la Chevrolet/Daewoo Captiva (SUV 7 places) n’apparaît pas dans le top 25 par modèle, au cumul des motorisations, elle grignote des parts de marché aux ténors du marché. Les boites automatiques sont de plus en plus prisées, s’adaptant bien au mode de conduite «doux » des vietnamiens. Enfin, Si Mercedes n’apparaît pas dans le top 25, les classes C essence y sont très présentes avec un nombre non négligeable de modèles AMG (gamme sportive de la marque).

Difficile donc de trouver le véhicule idéal avec un marché aussi scindé car il faut à la fois des véhicules statutaires accessibles, des urbaines logeables et économiques à l’usage et des véhicules robustes et vastes comme les SUV ou les VAN 7 places. En cela,le marché vietnamien avec sa disparité nord-sud est représentatif des différences qui subsistent entre les différents pays d’Asie du Sud-Est avec des zones urbaines qui se développent très rapidement et des zones rurales où les infrastructures limitent l’utilisation de certains des véhicules proposés sur le marché, des populations à forts revenus et une classe moyenne en développement. Ces caractéristiques et sa position géographique privilégiée en font d’autant plus un enjeu majeurs pour les industriels du secteur dans la décennie à venir.

(source des chiffres : VAMA)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s