Les petits trucs des voyageurs – Vol.3 : L’équipement

Vous sentez ? mais si.… si cela sent la rentrée pour certains, cela sent le départ en vacances pour d’autres. Et nous allons les chanceux sur le départ pour la grande aventure. Quelques petits trucs de routard, quoi !

Vous n’imaginez sans doute pas vous séparer de votre précieux smartphone ou de votre tablette. Mais pensez qu’il faudra aussi transporter des chargeurs, des adaptateurs, etc. Si, en outre, vous voyagez dans plusieurs pays aux standards différents, c’est la catastrophe. Plus c’est standard, mieux c’est. Prenez une prise d’adaptation multistandard et une petite prise multiple, par exemple. Comme ça, quand vous découvrirez que l’unique prise de la chambre sert déjà à la climatisation et à la lampe de chevet, vous saurez réagir. Sinon, vous avez aussi des batteries additionnelles universelles pour recharger GPS, Smartphone, Tablette si vous savez que vous ne verrez aucune prise électrique pendant plus de 24h.

Pour le téléphone, même si les opérateurs sont un peu moins avares qu’auparavant en matière de forfait voix à l’étranger (merci…l’Europe), il vaut mieux vous renseigner avant sur le tarif et valider les dernières conditions de vente sur le site de l’opérateur. Autre solution, prendre une carte SIM du pays où vous vous rendez car il n’y a parfois aucun accord entre opérateurs. Avant, il faudra juste vous assurer que votre téléphone est débloqué pour changer d’opérateur. Attention, pour certaines marques, c’est très compliqué et long à obtenir de l’opérateur. Au pire, il vous en coutera une dizaine d’euros auprès de spécialistes (dans de échoppes à la devanture souvent peu visible).

Pour vos clés, vous veillerez à les garder sur vous pendant tout le voyage dans une discrète poche intérieure de votre sac ou mieux encore….sur vous. Une poche fermée en toute circonstance, évidemment. Mais pour vos papiers, il vaut mieux les garder au plus près de vous, dans une petite pochette sous vos vêtements. Pensez à photocopier, voire numériser, afin d’y accéder en cas de pépin, mais attention à ne pas les laisser trainer dans n’importe quel hébergement. Avec tous les nuages de données disponible, cela paraît simple…. Encore faut-il que le nuage passe dans le pays où vous allez, et ne pas les perdre. Là aussi, renseignez vous auprès d’autres voyageurs ou de contacts locaux. Ce qui vaut pour les papiers, vaut aussi pour les réservations d’avion et d’hotel. Cela évite toujours de perdre du temps à l’aéroport. Si vous pouvez faire l’enregistrement en ligne, ne vous en privez pas. Vous gagnerez une demi-heure de fil d’attente dans les aéroports les moins bien organisés. Ces petits gains de temps ajoutés seront autant de temps à passer sur votre lieu de vacances. Enfin, renseignez vous sur l’heure minimale d’enregistrement / dépot des bagages. Cela évite, au retour, une trop longue attente à l’aéroport, pas toujours prévu pour l’accueil avant la douane.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s