Jeu : Ces IA aux abonnés absents

Dans les jeux basés plus ou moins sur le hasard, il nous est possible de jouer contre « l’ordinateur », c’est à dire contre une IA. Mais nos amis programmeurs ont souvent trouvé des astuces pour éviter la difficulté.

Que cela soit le Backgammon, le Tarot, la Belote, le Poker, les 1000 bornes ou les jeux de plateaux avec des tirages de dés, programmer une intelligence artificielle devient quelque chose de rare. En effet, il est bien plus facile de faire « tricher » l’ordinateur. Contrairement à un joueur normal, il va alors avoir accès au jeu de l’adversaire et donc choisir directement son tirage.

Alors que développer une IA était un challenge pour montrer que son programme pouvait battre non seulement un humain mais aussi un autre ordinateur, c’est devenu le cadet des soucis des programmeurs. Par contre, donner les meilleurs tirages de cartes ou dés lorsque l’on règle le programme à son niveau maximum est devenu une norme, rendant alors les jeux totalement injouables, à moins d’avoir une chance de cocu(e). Ce nivellement par le bas de la programmation d’IA est contre productif pour la popularisation des jeux qu’ils simulent. Ainsi, en dehors des jeux sans hasard, on ne peut pas dire que le Bridge, le Tarot, la Belote, ou le Backgammon soient très populaires en version électronique alors qu’ils restent toujours très joués de 7 à 77 ans. Au contraire, le Poker a su tirer son épingle du jeu en ligne.

Est-ce alors le rôle des fédérations de promotionner un développeur qui développerait vraiment une IA cohérente ? N’est-ce pas aussi le fait que les meilleurs programmeurs du domaine ne trouvent pas très lucratif de s’attaquer à ces problèmes ludiques par rapport à d’autres activités, notamment la finance. Il doit y avoir un peu de ça et le Poker a aussi cette aura lucrative à faire valoir. L’IA porte donc bien son nom, la valeur de l’argent étant elle aussi très artificielle. Mais là est un autre sujet.

En attendant, j’attends toujours de trouver des programmes de qualité sur Tarot (il en existe sur PC par contre) ou Backgammon sur mobile, et ne manquerais pas d’en parler ici.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s