Blog : Inutilité et vanité des réseaux et leurs usagers

Cette semaine a été houleuse. Entre un sujet sur le veganisme en fin de semaine dernière qui s’est prolongé ailleurs, puis un billet autour de problème israelo-palestinien, rien n’a été apaisé. Au point que j’ai coupé quelques branches….

Depuis longtemps, je me posais la question de l’utilité de fréquenter quelques réseaux sociaux, ou activement (en postant et en commentant) ou passivement (post automatique des articles). Ainsi j’avais en doublon des choses dans Google+ et Diaspora*. Mais j’ai aussi des posts automatique sur une page facebook pour Histozic et sur un compte twitter Histozic. L’analyse, pourtant sujette à caution, des statistiques m’a confirmé qu’une activité volontaire sur Google+ n’a aucun intérêt puisqu’elle ne génère que peu de trafic. J’ai quasiment autant d’activité par des twitts et posts facebook de lecteurs de ce blog, que par G+, c’est dire. Alors j’ai fait mon Cyrille Borne, j’ai fermé le compte pour ne garder que ce qui est utile (profil Play, qui d’ailleurs devrait bientôt être dissocié de G+ par Google). Au passage, ça m’évitera de subir des trolls gavés au lobbying sur des questions scientifiques. C’est dit.

J’ai gardé le compte Diaspora mais là aussi, le billet « juif » m’a montré à quel point le confusionnisme est ancré dans la tête de quelques uns. Déjà les commentaires du blog montraient que ça crée des réactions épidermiques rien qu’à l’évocation du nom « Israel ». J’avais déjà noté la proximité de certains « contacts » avec l’UPR d’Asselineau, mais ça n’a fait que confirmer tant on est parti dans un délire conspirationniste. Ca m’a rappelé le sketch des inconnus, à l’envers :

J’avais déjà mon opinion sur le racisme ambiant qui vise des catégories de population, mais là, ça arrive à un point inquiétant dans l’escalade de chaque camp, et la perméabilité entre ces thèses. Si j’ai tenté un moment le dialogue, ça m’a vite énervé de ne rencontrer que des murs, des gens totalement paranoïaques, apeurés par je ne sais quel complot, aussi crédible que celui des chats qui dominent le monde (ils dominent déjà ma maison ! ). Alors ça peut paraître stupide mais j’ai supprimé encore des contacts, même s’ils pouvaient mettre des choses intéressantes sur d’autres sujets. Mes posts sur Diaspora* restent publics et je continuerai quand même à parler de ces sujets polémiques. Il n’y a pas de raison que l’on évite cela par la faute de quelques cinglés. C’est ce que je reprochais déjà à des distributeurs de films n’ayant pas eu le courage de sortir un film au sujet « dangereux », alors autant être cohérent. Et non, je ne sortirais pas la phrase de Desproges que chacun balance à tort et à travers…..

Sinon, j’ai concentré un peu plus les billets de ce blog, mais lecteur, tu le verras bien assez tôt.

Publicités

2 réflexions sur « Blog : Inutilité et vanité des réseaux et leurs usagers »

  1. Concernant diaspora*, ce sont les jusqu’au-boutistes dans tous les domaines que je mets dans ma liste des « à ignorer ». Que ce soit des personnes qui considèrent que conchier telle personne à cause de son alimentation, de sa confession, ou les justiciers planqués chez eux qui parlent des divers conflits au moyen orient alors qu’ils n’auront jamais le courage d’y poser le quart d’un orteil.

    Quant à l’UPR, j’ai promis de ne plus tomber dans la grossièreté facile.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s