Test : Owncloud vs CozyCloud , les libérateurs du « nuage »

Ayant eu accès à la béta hébergée de Cozycloud, je me suis déjà employé à la tester et à la comparer à un autre produit phare du cloud personnel : Owncloud, dans sa version proposée par l’association La Mère Zaclys.

(à noter que ces deux implémentations sont monoutilisateur mais qu’Owncloud est multiutilisateur, contrairement à Cozycloud qui reste monoutilisateur si vous l’hébergez par vous même)

Avant toute chose, je dois parler de ma vision très personnelle de ce type de produit. Aujourd’hui, l’utilisateur a au moins un PC et un smartphone. Il veut donc pouvoir synchroniser ses contacts, agendas entre ces machines. Il veut aussi pouvoir profiter de fichiers partagés, mais aussi de notes plus éphémères ou rapides à lire qu’un fichier propriétaire. L’utilisateur ne veut pas uniquement consulter sur son smartphone, il veut pouvoir créer et gérer ses répertoires, contacts, sélectionner ce qu’il partage et ne pas tout balancer aveuglément dans un « nuage ». Je ferai donc aussi le parallèle avec des systèmes propriétaires comme Box ou Mega. Je possède également un NAS Synology que j’ai décidé de ne pas ouvrir sur l’Internet mais uniquement en réseau local. Toutefois, je ferai aussi le parallèle entre les possibilités disponibles sur ce type de produit par rapport à nos deux duettistes du Cloud libre.

cozy

L’Interface

De ce point de vue, Cozy est gagnant face à un Owncloud oldschool et austère. Une chose est sûre : Cozy sera certainement plus adapté à une utilisation sur écran tactile que Owncloud (un bémol pour l’application notes tout de même). Je traiterai à part du coté Android car c’est là que le bat blesse. Mais si l’on ne regarde pour l’instant que l’interface générale, l’efficacité est du coté Cozy. D’autant qu’un assistant se charge de proposer l’importation des données de Google et c’est bien pour les débutants. On regrettera aussi le mélange de français et d’anglais dans Cozycloud, les titres des rubriques étant dans une langue pendant que les « apps » sont dans une autre, malgré la sélection de la langue. Sans doute le défaut du concept d’Application.

owncloud

L’interface fichier reste le coeur d’un « Cloud ». Dans Owncloud, on retrouve l’arborescence générale avec aussi l’accès à ses photos, ses notes ce qui peut être pratique mais aussi source d’erreurs. Dans Cozy, tout est bien séparé et dans les fichiers, on ne voit que les fichiers. Seul petit plus dans Cozy, l’ajout d’étiquettes/tags mais pour le reste c’est équivalent. La prévisualisation de fichier n’est pas inclus comme dans Box, par exemple, ce qui peut perturber certains.

L‘interface contact est plutôt sympathique coté Cozy mais je reste dubitatif sur le choix de couleur qui rend illisible le gris clair des caractères sur le blanc  si l’on ne pousse pas le contraste. On a bien la séparation prénom nom dans Cozy par défaut mais pas du coté de Owncloud qui n’utilise que le champ Nom (il semble que j’ai un bug pour l’affichage du « crayon » pour accéder à cela). D’ailleurs l’affichage nom-prénom ou prénom-nom crée des bugs et affiche des champs vides pour des fiches créées et non importées. Je vous parlerai après de la synchronisation mais pour le reste, on a les catégories, les champs adresses, notes, etc… On peut ajouter plusieurs numéros par catégorie.

L’interface agenda est aussi classique chez l’un que chez l’autre. Un peu plus de couleur chez Cozy mais j’aime moins la liste déroulante à la création d’un évènement par rapport aux deux onglets d’Owncloud. Par contre on peut rajouter un invité, ce que l’on ne peut pas faire chez Owncloud à priori. On gère aussi facilement les répétitions…quoique cela ne soit pas très clair chez Owncloud pour l’unité de répétition.

L’interface photo/image est simple chez Cozy. Je n’ai pas pu tester cela chez Zaclys car l’accès tournait en boucle. Je me baserai donc sur les souvenirs initiaux. Sur Cozy, il y a le minimum vital mais nous sommes loin de l’interface de DS photo sur mon Synology, par exemple et évidemment encore plus loin de services spécialisés comme Flickr. Il manque curieusement les étiquettes présentes dans les autres applications alors que c’est un basique de la gestion de  photos. Pas de géolocalisation, de métadonnées, etc… Bref, tout est encore à faire de ce coté alors que ça me paraît une appli phare pour toucher un public large.

Les deux produits peuvent gérer les mails mais je n’ai pas pu tester totalement la solution Owncloud, Zaclys ayant mis sa connection à son propre service mail. Mais on reste dans du basique. N’attendez pas d’avoir de l’antispam et du GPG là dedans pour l’instant. Cela viendra sûrement aussi. Car je note que sur Cozy, les mises à jour sont plutôt fréquentes ce qui démontre une équipe de développement à l’écoute. Chez Zaclys aussi mais comme le produit owncloud n’est pas de leur ressort, c’est forcément différent.

Là où ça coince pour moi, c’est lorsqu’on aborde les applications mobiles. Chez Cozy, il y a une seule application  mobile qui va s’occuper de montrer les fichiers, de faire la synchronisation et d’installer les comptes pour le faire ensuite sur contacts et calendrier. Mais impossible de partager sa photo de l’album d’android au cas pas cas vers son espace photo cozy. Ceci est possible avec Owncloud et son appli (0,79€ sur le google play).  Impossible aussi d’accéder à l’application Notes, chose que Owncloud sait faire via une application tierce. Il faut dire que Notes n’est pas installé en standard sur le compte hébergé chez Cozy. Mais Owncloud est aussi désordonné car il n’y a pas une seule application officielle regroupant tous les besoins. Pour synchroniser calendrier et contacts, il faut passer par des applications compatible CalDAV / CardDAV , chose qu’utilise en fait Cozy, mais ça fonctionne, de même que pour l’importation. Par contre on retrouve la même merde dans la création d’un contact sous Android, que l’on choisisse l’un ou l’autre avec un mélange nom, prénom, deuxième prénom qui ne correspond pas du tout à l’interface web. De quoi avoir des doublons, conflits et corrections. En l’état, je ne pourrais conseiller ni l’un ni l’autre à un utilisateur lambda. Il va falloir s’entendre au moins sur les champs qui doivent apparaître par défaut à la création. On paye aussi le fait que le développement soit orienté sur des formats US de nom, ce qui n’est pas le cas du reste. Il faut noter tout de même que les services comme Box ou Mega ne proposent pas les fonctions de calendrier ou de contacts, ou encore de notes. Les notes du service google Keep sont assez archaiques aussi sur la version android, par rapport à un Evernote qui est boursoufflé et lourd. Bref, il y a de la place pour ces deux produits.

Conclusion :

Si vous ne partagez que des documents entre ordinateurs via l’interface web, c’est plus une question de goût et de couleurs. J’ai l’impression que Cozy progresse vite et est plus accessible dans sa logique. La solution du NAS perso est intéressante sinon, mais il faut prendre beaucoup de précautions pour les droits d’accès dans son partage, ce qui réserve quand même la solution à des spécialistes. A ce sujet, je déconseille d’utiliser la fonction quickconnect de Synology si on a des documents sensibles. En utilisation locale c’est déjà plus facile mais ce n’est pas le but. Donc pour nos deux solutions de ce test, si vous souhaitez travailler avec des périphériques mobiles, il y a encore beaucoup à faire avant de pouvoir se dégoogliser ou autre GAFAM (Google, Apple, Facebook, Amazon, Microsoft). Et comme je ne suis pas dans le profil « tout ou rien » à la Apple iCloud, je ne suis pas satisfait au jour d’aujourd’hui.  Je pense toutefois que ces deux produits sont sur la bonne voie. C’est une question de priorités de développement. Ce qui me bloque beaucoup c’est cette impression de bricolage de CardDAV et CalDAV dans bon nombre d’applications vraiment libres. Il faudrait que je teste sur un autre smarphone que mon fidèle Z1C, bien que Sony s’éloigne peu des applications standards aujourd’hui. Je m’en vais donc participer un peu plus au forum de cozy et zaclys suite à ce premier test pour voir si cela va dans le sens que je souhaiterai.

PS : Il y a aussi une application d’agrégateur de flux RSS. Mais dans un cas comme dans l’autre, l’import de mon fichier OPML a été un échec. Celle de Cozy semble un peu plus performante que celle (en dehors de owncloud) proposée par Zaclys. Mais celle de Cozy est aussi l’oeuvre d’un développeur externe.

13 réflexions sur « Test : Owncloud vs CozyCloud , les libérateurs du « nuage » »

  1. Merci pour ce comparatif, j’ai également comparé les deux pour mon utilisations pendant quelques semaines et pour moi c’est owncloud qui ressort vainqueur :

    – Sur smartphone Android l’application Cozycloud est trop sommaire et ne permet pas de synchroniser des fichiers pour être consulter hors-ligne et, si le fichier est édité, uploadé automatiquement sur l’instance.
    – en revanche la synchronisation des contacts et calendrier est plus intuitive avec cozycloud, pas d’application tierce (davdroid) a installer pour que cela fonctionne.
    – sur un navigateur, l’interface de cozycloud est séduisante et change de celle des clouds actuels.
    – le nombre d’applications disponibles est amplement suffisant pour une utilisation classique (RSS, note, agenda, et même wiki), il ne reste plus que la possibilité d’utiliser ces services au sein d’applications mobiles et ce serait nickel.

    Au final je vois les deux services ayant des utilisations différentes :
    – CozyCloud est plus pour pouvoir tout gérer comme s’il on était sur notre bureau et au final j’en avait oublié la fonction stockage de fichier.
    – Owncloud quant à lui est plus basé sur le stockage de fichier puis permet d’avoir une liste de contact, de prendre des notes ou encore de lire ses flux.

    Bonne journée,
    Bridouz

    1. Au final je vois les deux services ayant des utilisations différentes :
      – CozyCloud est plus pour pouvoir tout gérer comme s’il on était sur notre bureau et au final j’en avait oublié la fonction stockage de fichier.
      – Owncloud quant à lui est plus basé sur le stockage de fichier puis permet d’avoir une liste de contact, de prendre des notes ou encore de lire ses flux.

      Tout à fait d’accord avec toi. Mais rien n’empêche ces deux outils de converger vers une solution hybride

  2. Merci pour l’article !

    C’est un peu trop focalisé sur Cozy pour donner aux curieux une idée concrète des différences entre les deux systèmes, me semble-t-il.

    Petite erreur : l’interface fichier d’Owncloud permet l’ajout de tag sur les dossiers/fichiers. On peut aussi rechercher par tag.

    Personnellement, le fait que des systèmes de cloud personnels permettent un accès aux calendriers/contacts par CalDav/CardDav me plait bien. Ça permet d’utiliser le client de son choix et de cumuler/agréger les accès aux calendriers/contacts de services différents dans le même client/logiciel. L’idée de pouvoir consulter/synchroniser mon calendrier UNIQUEMENT sur l’appli spécifique à un système me rebuterait un peu.

    Une différence majeure entre les deux systèmes est qu’Owncloud gère plusieurs utilisateurs alors que Cozy est mono-utilisateur. Avec Owncloud, on peut même partager des fichiers/dossiers avec les utilisateurs d’un autre Owncloud que celui sur lequel on est inscrit. C’est très pratique à l’usage, par exemple pour récupérer les photos d’un même événement faites par plusieurs personnes. On peut même envoyer un lien public avec mot de passe pour permettre à une personne non-inscrite de déposer ses fichiers en deux clics. Je ne sais pas si tout ça est possible avec Cozy.

    Et sinon je préfère Owncloud 😉

    1. Roberto,
      J’ai précisé avoir utilisé la version de Zaclys donc il y a sans doute quelques différences avec une version autohébergée. C’était aussi pour être sur un pied d’agalité avec un cozycloud hébergé par cozy. Je n’ai donc pas vu le tag de fichier.
      Effectivement un owncloud est multiutilisateur mais dans sa version zaclys on n’en a qu’un par compte comme cozy. S’appuyer sur Webdav me paraît une bonne démarche dans l’ouverture, mais par contre, il reste ce problème de champs apparents/champs disponibles entre la version web et la version android qui est perturbante. A voir de quel coté il faudrait bossé pour avoir plus de cohésion.

      Pour être complet, il faudrait aussi tester la facilité d’installation d’une solution autohébergée mais ce n’était pas le but, ceci étant réservé à des spécialistes.

  3. Petite (grosse) remarque quand-même… et pas des moindres.
    Cozy = Cloud mono utilisateur
    OwnCloud (NextCloud) = Multi-utilisateurs.
    Cozy ma plaisait beaucoup mais comme on est 4 utilisateurs à la maison…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.