Automobile : La galaxie complexe des groupes constructeurs – 2016

Parce qu’on mélange souvent partenariat et prises de participation, un petit panorama synthétique n’est pas inutile, les traits représentants les partenariats :
groupesauto2016
Lorsque les rectangles se chevauchent, il y a prise de participations d’un groupe vers un autre et parfois unilatéralement. Cela est devenu plus rare en dehors des véritables fusions. Il subsiste :

  • Dongfeng-PSA :  autour de 15%
  • Renault-Nissan et Daimler-Benz : 3,1% conjointement
  • Ford-Mazda : Ford possède encore 3,5% de Mazda.
  • Mitsubishi a vu 34% de ses actions achetées par Nissan depuis 2016

En jaune se trouvent les groupes chinois, les accords se faisant par des joint-ventures. En Fuschia ce sont les groupes indiens. Les rectangles sont approximativement proportionnels aux volumes de vente, les volumes chinois n’étant pas tous connus avec précision.

Pour rappels, les groupes représentent les marques suivantes :

  • GM : Chevrolet, Buick, Cadillac, Opel-Vauxhall, Holden (jusqu’en 2017), GMC
  • Ford : Ford, Lincoln
  • Toyota : Toyota, Lexus, Daihatsu, Subaru
  • Alliance Renault-Nissan : Renault, Nissan, Alpine, Datsun, Dacia, Samsung motors, Avtovaz Lada, Infinity
  • Fiat-Chrysler : Fiat, Chrysler, Dodge, Jeep, Ferrari, Alfa-Romeo, Maserati, Lancia (jusqu’en 2015).
  • Volkswagen AG : Volkswagen, Audi, Skoda, Seat, Bentley, Lamborghini, Porsche, Bugatti
  • Hyundai : Hyundai, Kia
  • PSA : Peugeot, Citroen, DS
  • Daimler-Benz : Mercedes, MCC Smart
  • Chery : Riich, Kaary, Rely, Qoros
  • Geely : Emgrand, Englon, Geely, Gleagle, Maple, Volvo
  • Tata : Tata, Land Rover, Jaguar
  • SAIC : Roewe, Nanjing
  • BMW : BMW, Mini, Rolls-Royce
  • Suzuki : Suzuki, Maruti
  • FAW : FAW, Xiali, Hong Qi, Haima, Besturn
  • Mahindra : Mahindra, Ssangyong
  • Brilliance : Brilliance, Zhonghua
  • CCGA: Chang’an, Chana

A noter que le groupe Great Wall n’apparaît pas ici car n’ayant pas d’accords avec d’autres constructeurs,  mais sera intégré dans les prochaines versions, vu son développement conséquent, de la même manière que des groupes malaisiens comme Proton et Perodua.

3 réflexions sur « Automobile : La galaxie complexe des groupes constructeurs – 2016 »

Les commentaires sont fermés.