Blog : Dans mes tablettes et mes racines

A l’origine, je voulais parler de ce fait divers du libre, relaté par ici, et puis je me suis ravisé, tout en affichant mon soutien à l’équipe HL. J’ai préféré parler du problème des forums et sites android consacrés au Root.

Un collègue a fait tomber son smartphone dans l’eau. Bien qu’il n’a pas eu le réflexe de trouver un sac de riz pour le sécher, il s’en est bien sorti après une semaine au repos. Le Samsung Grand Neo a redémarré mais avec un petit détail. Il considère maintenant les boutons volumes et power comme appuyés quand ils ne le sont pas et vice versa. Donc il se met en mode sécurisé et tous les resets du monde n’y ont rien changé. Comme c’est particulièrement peu réparable et démontable, j’ai préféré chercher une méthode software pour solutionner le problème. Et voilà que je vais en quète de la ROM française de ce modèle destiné au marché chinois à la base et peu usité chez nous. Un individu lambda utilisera Google et se retrouvera dans un site baptisé Sammobile, bourré de pubs, de trackers, de scripts malveillant et qui pousse à payer un abonnement pour récupérer une simple rom. A fuir ! Comme d’habitude, je suis allé voir du coté de mes deux références que sont XDA Developers et le forum de Phonandroid (qui traduit souvent XDA d’ailleurs). On y retrouve les roms, les outils avec du retour des utilisateurs, plus ou moins chevronnés. Cela évite des sources douteuses pour les outils de root comme Odin pour les matériels Samsung ou Flashtool pour Sony.

odin

Et puis j’ai eu le malheur de vouloir montrer à un collègue comment prolonger la vie d’une sombre tablette chinoise à 49 euros, un truc basé sur un processeur Allwinner A23 anémique et qui évidemment est à genou avec 2 pauvres jeux. Au passage, je suis sidéré de voir un truc comme ça ramer pour jouer à un clone de Pang, horriblement mal programmé et cousu d’espions, à n’en pas douter. Et là, je ne peux pas trouver de rom, sinon chez le distributeur français qui a eu le bon goût de les mettre en ligne. Pour l’outil de root, par contre, c’est plus dur. Je rappelle qu’il s’agit de devenir superutilisateur pour pouvoir nettoyer un peu la ROM des applications superflues, gérer les permissions au mieux et …utiliser Link2SD pour déplacer les applications sur la carte SD. La solution pour ce type de matériel se trouve dans des « oneclickroot » comme KingRoot ou RootGenius, sauf qu’il faut se méfier des clones. C’est bien sur un sujet de XDA que j’ai trouvé mon bonheur en une Application sous forme d’APK. Une erreur est survenue mais j’avais bien un téléphone rooté.

danew-tablette-dslide-710

Et là, l’erreur de débutant : J’ai voulu partitionner la SD sans passer par un adaptateur sur le PC. J’ai branché le téléphone en direct et je suis passé par MiniTool Partition Wizard( MTPW), sous windows évidemment. Windows voit curieusement 2 volumes que sont la mémoire interne du téléphone et la carte SD. Bizarre que ça soit séparé comme si j’avais un hub USB… Et je n’ai curieusement que la seule SD dans MTPW. Cela aurait du me mettre la puce à l’oreille… Je partitionne mon truc, lance l’application et tout semble bien se passer. Sauf qu’en réalité, il a bien créé les partitions sur la SD mais écrit la description sur la mémoire interne ce qui donne un imbroglio… D’abord la carte SD n’est plus reconnue nulle part et de l’autre, on a des données qui partent dans tous les sens sur la mémoire interne. Certaines applis refusent de fonctionner, de se désinstaller et de se réinstaller. Seule solution : La réinitialisation (ce qui ne fera pas perdre le root). Adieu sauvegarde d’un jeu qui ne peut se réinstaller car perdue dans les méandres des fichiers. On a vu pire mais ça énerve. Si j’avais attendu de me procurer l’adaptateur, j’aurais pu corriger le problème éventuel de carte. Là, je n’ai plus qu’à attendre lundi pour récupérer cette carte, et éventuellement quelques données restantes.

Enfin, au moment de réinstaller les applications, on s’apperçoit que les dernières versions du Google Play Store refusent de s’installer sur cette tablette maintenant, devenue « incompatible ». J’ai déjà eu ce symptôme sur un téléphone et on peut s’en sortir en passant par un site comme APKPure, qui propose des APK fiables. Il faudra juste aller dans la rubrique « sécurité » pour cocher « autoriser les sources inconnues ». Au final, cette tablette est rootée, nettoyée, mais attend de retrouver de la place par link2SD. Reste que les filtres google sur la compatibilité des applis sont parfois dans le grand n’importe quoi quand cela ne concerne qu’une résolution pas optimale.

Dans ce domaine du bricolage de root et de roms, mieux vaut donc se méfier des sources, prendre le temps de faire les séquences avec des précautions (sauvegarder ce qu’on peut). Il vaut mieux avoir un PC sous windows mais aussi sous GNU Linux car parfois GParted a plus de visibilité que d’autres sur les périphériques. Les outils sont des plus archaiques et il faut parfois avoir besoin de pilotes ADB alternatifs pour faire reconnaâitre le smartphone/tablette (exemple avec le secours de PDANet). Le mieux reste finalement d’acheter ce qui se « roote » le mieux, en parcourant les forums et sites dont j’ai parlé.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s