Presse du passé : Jeux et Stratégie (1980-1990)

J’inaugure avec ce magazine une rubrique sur les disparus de la presse papier. Avec Jeux et Stratégie, on avait un magazine qui a aidé à populariser à la fois le jeu de rôle (JDR), le wargame, mais aussi les jeux de plateaux, comme les classiques, allant jusqu’aux mathématiques ludiques et le jeu vidéo.

Je n’ai évidemment pas connu le premier numéro de ce magazine créé alors en 1980 par l’éditeur de Science et Vie, Excelsior Publications. Pour la petite histoire, l’éditeur est aussi lié à l’époque aux boutiques Jeux Descartes, dont il y aura souvent mention dans les colonnes du magazine. Il faut dire qu’il n’y avait pas tant de boutiques consacrées aux jeux à cette époque, à part le jouet pour enfant. Le cousin du magazine, Casus Belli, fut aussi créé à cette époque, se spécialisant encore plus dans le JDR et le Wargame. Si j’ai cassé très tôt ma tirelire pour J&S, c’est justement par son coté généraliste….et aussi parce que je le trouvais à ma bibliothèque municipale parfois.

alicianeAutant dire que ce ne sont pas les problèmes d’Echec qui m’ont attiré, mais plutôt d’autres jeux, du Backgammon à la découvertes de toutes les sorties jeux de plateau de l’époque. Mais si le jeu de rôle était fascinant, prolongeant les Livres dont on est le héros, la mode de l’époque pour les ados, j’ai très vite jeté mon dévolu sur les Wargames. Je pense que c’est avec le Siège d’Aliciane en 1984, que ça a commencé. C’était un encart créé par un certain Antoine Joël où l’on avait et les pions et le plateau de jeu. L’initiation était parfaite pour faire le siège d’un chateau fort. Je ne dois pas être le seul à avoir craqué sur ce numéro, si j’en crois un site du même nom consacré aux wargames. Mais le magazine, en plus de fournir des scénars pour maîtres de jeu, des reportages sur les créateurs de jeux et des jeux de plateaux, fera aussi paraître des jeux de rôle d’initiation, comme Mega entre 84 et 86.

jets13Tout cela m’a permis d’acquérir un peu de culture ludique mais aussi de découvrir des jeux de stratégie aussi éloignés de notre culture que le Go ou le Xiang Qi (échecs chinois). J’ai un peu perdu la main, aujourd’hui c’est sur, malgré la disponibilité de logiciels sur ce type de jeux. Des dossiers et des sujets proches du jeux furent traités, comme de la BD, des polars… Le magazine traitait aussi de jeux vidéos, même si les périodiques spécialisés étaient plus pertinents. Je parlerai bientôt d’un des jeux qui passionna la rédaction par la stratégie qu’il fallait employer.  Le magazine disparut malheureusement en 1989, justement à cause de la spécialisation nécessaire dans une presse ludique et vidéoludique. Casus Belli et Tilt prirent le relais mais j’en parlerai plus tard…Accessoirement, quelques dessinateurs de renom firent des illustrations pour ce magazine. Je pense à Claude Lacroix et Didier Guiserix, autre père fondateur de Casus Belli, justement.

On en trouve des exemplaires ici.  Nul doute que certains doivent rechercher activement les jeux en encart. Je me souviens du numéro 8, emprunté à l’époque où le Rubik’s cube était un jeu à la mode. Revoir les unes permet aussi un retour dans le passé des jeux, dont aujourd’hui on a même un musée/conservatoire, le CNJ….avec des anciens de ce magazine, d’ailleurs.

Publicités

7 réflexions sur « Presse du passé : Jeux et Stratégie (1980-1990) »

  1. Ah, J&S! J’ai découvert le jeu de rôle via ce magazine, en 1982. Il fut un temps où j’avais toute la collection et j’avais même monté pas mal des jeux en encart sur carton.

    Je détestais par contre copieusement les jeux logiques, parce que je n’y pannais rien et que ça me donnait l’impression d’être un con. Maintenant que j’y pense, ça aurait dû être un signe pour m’empêcher d’aller m’égarer en études d’informatique…

    J'aime

    1. Je te rassure, coté logique, mon prof de math n’était pas plus doué…. et il était loin d’être con.
      Je me demande si chez mes parents, au grenier, il ne reste pas quelques encarts

      J'aime

  2. C’était fabuleux, je ne ratais pas un numéro. Avec des amis, on animait une asso de jeux de rôles et stratégie dans les années 80/90, et ces magazines (avec Casus Belli effectivement) étaient toujours dans un coin de la table de jeu. je pense qu’on devait tester à peu près toutes les cartes de wargame du cahier central, on en passé des soirées et des nuits plutôt que d’étudier à refaire les guerres napoléoniennes ou romaines (et à titre perso, je m’étais mis au Go grâce aux pages consacrées à ce jeu en fin de numéro). J’en ai revendu quelques-uns assez récemment.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s