Pause Photo – Mars 2017

1 – Echouage : Que ces gracieux navires ont l’air maladroits sur leurs béquilles à marée basse. Ils échouent ici en attendant de partir affronter les vagues, pour pêcheurs ou plaisanciers, dans ce début des années 80 à l’île d’Oleron.

2 – Bocage : C’est un peu l’image typique du bocage normand et il ‘y manque que les vaches. Si on ne le sait pas, elles sont pourtant présente, du moins symboliquement par le nom d’un promontoire de ce lieu. Et justement, ce joli champ central dans une ville balnéaire, ne sera peut-être plus dans quelques années, rattrapé par la spéculation immobilière.

3 – Dépersonnalisation : Des silhouettes, des visages flous dans la grisaille d’un train de banlieue parisien. Des personnes qui vont au travail, à la fac, au lycée et qu’on finit par ne plus regarder, comme un décor qui défile. Au point qu’une tête peut se relier au corps d’un ou d’une autre.

4 – Tempête : Quel calme après ce désordre. Les éléments se sont mêlés, nous rappelant notre vrai place de spectateurs, même si nous sommes acteurs de ces bouleversements climatiques. Sur cette promenade autrefois immaculée, la mer à laissé ses mots et sa signature.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s