Pause Photo : avril 2017

(Chose promise, j’inaugure ici cette nouvelle rubrique, sorte de respiration)

1- Beauté industrielle : Créations humaines, les sites industriels peuvent parfois se muer en curieuses forêts, en halos fantasmatiques qui les rendent un peu plus à la nature.

 

2 – Coups de pinceaux : Je ne me lasse jamais du talent de calligraphe de la nature au soir tombant. Les ombres magnifient les reliefs et ridules comme des coups de pinceau parfaitement maîtrisés.

 

3 – Ecroulement : La géométrie des capteurs photo joue des tours, laissant l’impression que des bâtiments penchent. Et en même temps, ces fiers vestiges de la belle époque penchent dangereusement vers leur fin, vendus en tranche, mal entretenus ou agrandis n’importe comment. On retrouve ces mêmes hôtels et casinos au début du siècle dernier sur de nombreuses cartes postales.

 

4 – Réinvention : Combien d’histoires a traversé ce bâtiment colonial avant de se retrouver coincé entre des buildings flambant neufs. A quoi servait-il avant de se réinventer en boutiques et logements? Je ne pourrais le dire et malgré ce chaos architectural, sa présence me manquerait.


5- Ruines : Des heures passées à construire ce promontoire et ce chateau, pour que ses « propriétaires » l’abandonnent à ce funeste destin. Mais la mer a décidé d’en faire sa propre oeuvre d’art.

 

Publicités

1 réflexion sur « Pause Photo : avril 2017 »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s