Automobile : 5 raisons de ne plus acheter de SUV

Si l’utilisation d’un SUV peut se comprendre dans certaines circonstances (état du réseau routier, notamment), la mode actuelle et mondiale tient aussi d’une mode et va à l’encontre de l’intérêt commun : L’écologie. Car malgré les progrès réalisés et les économies d’échelles, un SUV reste un non sens.

un SUV c’est quoi ? L’acronyme signifie Sport Utility Vehicle, que l’on pourrait traduire par  euh…. Vehicule utilitaire sport ? Non, ça serait plutôt un véhicule de loisir à capacité de franchissement améliorées. Enfin, c’est la théorie. Car à la différence du 4×4 pur et dur, le SUV est un véhicule ayant 2 ou 4 roues motrices, souvent basé sur le même châssis qu’une berline de son segment et surélevé avec une allure de baroudeur. Afin de faire cette étude, je vais utiliser les modèles de trois marques parmi les plus populaires : BMW, Peugeot et Volkswagen qui disposent de berlines, breaks, SUV dans les mêmes segments et sur les mêmes bases. Nous auront donc la Série 2 active tourer, Série 3, la Série 4 Berline, la Série X3, la Série 3 touring, la 308, la 308 SW, la 3008, la Golf, la Golf break, le Tiguan, le Touran avec des motorisations constituant pour chacun le coeur des ventes.

Le SUV ça coute plus cher : Prenons le prix d’achat d’abord (source autoplus)

  • monospace BMW Active tourer 218d : 32150€
  • Berline BMW 318d : 34650€
  • Break BMW 318d Touring : 36200€
  • CoupéBerline BMW 418d : 34800€
  • SUV BMW X3 318d : 36000€
  • Berline Peugeot 308 1.2 130 : 26100€
  • Break Peugeot 308 1.2 130 : 27050€
  • SUV Peugeot 3008 1.2 130 : 28000€
  • Berline VW Golf 1.4 TSI : 22450€
  • Monospace VW Golf sportvan 1.4 TSI125 : 24600€
  • Break Golf VW 1.4 TSI125 : 24590€
  • Monospace VW Touran 1.4 TSI150 : 30200€ (le 1.2 TSI110 est à 25050€)
  • SUV VW Tiguan 1.4 TSI125 : 25540

A finition équivalente, il faut compter au moins 10% du prix en plus. 

Maintenant, regardons la taille des pneus de chacun de ces modèles, puisqu’avec les freins, c’est la pièce d’usure qu’on change le plus. Et quand c’est plus lourd, on use plus les freins… (prix d’un site sur du Michelin) :

  • monospace BMW Active tourer :205/60 R16 92 Euros
  • Berline BMW 318d :205/60 R16 92 Euros
  • Break BMW 318d Touring ::205/60 R16 92 Euros
  • CoupéBerline BMW 418d ::205/60 R16 92 Euros
  • SUV BMW X3 18d : 225/60 R17 125 Euros
  • Berline Peugeot 308 :195/65 R15 61 Euros
  • Break Peugeot 308 SW :195/65 R15 61 Euros
  • SUV Peugeot 3008 :215/65 R17 100 Euros
  • Berline Golf : 195/65 R15 61 Euros
  • Monospace VW Golf Sportvan : 195/65 R15 61 Euros
  • Break VW Golf SW : 195/65 R15 61 Euros
  • Monospace VW Touran : 205/60 R16 92 Euros
  • SUV VW Tiguan : 215/65 R17 100 Euros

On peut aller de 70 à 100% de plus sur les marques les plus courantes, mais déjà 30% de plus pour une marque premium.

Le SUV ça consomme donc ça pollue plus, et ça coute aussi plus cher à l’usage. Les chiffres sont ceux annoncés par les constructeurs.

  • monospace BMW Active tourer 218d : 4,4L/100km
  • Berline BMW 318d : 4,0L/100km
  • Break BMW 318d Touring : 4,3L/100km
  • CoupéBerline BMW 418d : 4,3L/100km
  • SUV BMW X3 318d : 4,7L/100km
  • Berline Peugeot 308 1.2 130 :4,5L/100km
  • Break Peugeot 308 1.2 130 :4,6L/100km
  • SUV Peugeot 3008 1.2 130 : 5,1L/100km
  • Berline VW Golf 1.4 TSI : 5,2L/100km
  • Monospace VW Golf sportvan 1.4 TSI125 :5,5L/100km
  • Break Golf SW 1.4 TSI125 :5,1L/100km
  • Monospace VW Touran 1.4 TSI150 :5,7L/100km
  • SUV VW Tiguan 1.4 TSI125 : 6,0L/100km

La démonstration est implacable avec de 10 à 20% de plus en consommation. D’ailleurs, aux USA depuis la prise de pouvoir des SUV, la consommation moyenne du parc automobile vendu ne progresse plus.

 

Le SUV prend de la place au sol et donc est aussi plus difficile à garer.

  • monospace BMW Active tourer 218d : 455×180
  • Berline BMW 318d : 464×183
  • Break BMW 318d Touring : 464×183
  • CoupéBerline BMW 418d : 464×183
  • SUV BMW X3 318d : 465×188
  • Berline Peugeot 308 1.2 130 :425×180
  • Break Peugeot 308 1.2 130 :458×180
  • SUV Peugeot 3008 1.2 130 : 444×184
  • Berline VW Golf 1.4 TSI :427×180
  • Monospace VW Golf sportvan 1.4 TSI125 :434×181
  • Break Golf SW 1.4 TSI125 :456×180
  • Monospace VW Touran 1.4 TSI150 :452×183
  • SUV VW Tiguan 1.4 TSI125 :447×184

Nous avons une différence de l’ordre de 10% par rapport à un monospace et 5% par rapport à une berline ou un break.

Le SUV ce n’est pas plus grand ni plus pratique. Coté coffre, on garde aussi les mesures constructeur. Coté largeur au coude , je m’en remets aux mesures des magazines comme la tribuneauto, l’argus…

  • monospace BMW Active tourer 218d : coffre de 560L, largeur au coude arrière de 145mm
  • Berline BMW 318d :  480L,  145mm
  • Break BMW 318d Touring : 495L, 145mm
  • CoupéBerline BMW 418d : 480L,  145mm
  • SUV BMW X3 318d : 550L, 145mm
  • Berline Peugeot 308 1.2 130 :420L, 147mm
  • Break Peugeot 308 1.2 130 :610L, 147mm
  • SUV Peugeot 3008 1.2 130 :  520L,  150mm
  • Berline VW Golf 1.4 TSI : 380L, 149mm
  • Monospace VW Golf sportvan 1.4 TSI125 : 500L,  149mm
  • Break Golf SW 1.4 TSI125 : 605L, 149mm
  • Monospace VW Touran 1.4 TSI150 : 834L,  152mm
  • SUV VW Tiguan 1.4 TSI125 : 615L,  149mm

Clairement, l’avantage reste au monospace. Les breaks (sauf chez Peugeot, très prisé par les Taxis) misent souvent plus sur l’allure que sur un vrai avantage en chargement et les largeurs au coude sont similaires.

Le SUV ça ne passe pas partout.… parce que la plupart ne sont pas de vrais 4×4, ou ne sont que surelevés. Et en plus on peut trouver des gammes 4 roues motrices dans berlines et breaks, si vraiment le besoin s’en fait sentir. La monte pneumatique de base n’est d’ailleurs pas adaptée au franchissement.

Nous avons donc un véhicule qui coute 10% plus cher à l’achat, 20% plus cher à l’entretien et à faire rouler, qui ne permet aucun gain d’habitabilité, surtout par rapport à son empreinte au sol. Alors rationnellement, quelle est la raison pour en acheter un ? Actuellement, je ne vois que des pays dont le réseau routier est peu développé en asphalte pour justifier cela. C’est par exemple l’explosion des ventes de SUV en Asie avec une population des campagnes qui s’équipe dans des modèles aux prix d’attaque agressif. C’est aussi avec le développement d’une classe moyenne, ce qui explique le développement de petits SUV d’entrée de gamme qui n’auront aucun succès en France. Bref, nous n’avons vraiment aucune raison pour succomber à une mode qui va à l’encontre du progrès humain. Et ce n’est certainement pas pour des raisons esthétiques ou sécuritaires ( Peugeot 3008 en crash test par rapport à Peugeot 308, par exemple)

 

Publicités

11 réflexions sur “Automobile : 5 raisons de ne plus acheter de SUV

  1. Merci pour ce billet qui me conforte dans l’idée de ne pas prendre de SUV pour remplacer mon C4 Picasso vieillissant.
    Je penses que je repartirais sur un monospace moyen (C4 ou autre), ayant très souvent besoin de place. En mode bétaillère 😉 .
    J’ai regardé un peu du côté des hybrides mais, a priori, cela ne convient pas à mon trafic actuel, essentiellement extra-urbain. Dommage, j’aurais bien aimé diminuer un peu ma pollution/consommation, la conduite économique ayant ses limites.

    Aimé par 1 personne

    1. Comme dit Gilles (l’autre :-P) la solution économique orienterait vers un diesel, du moins si plus de 15000 ou 20000km annuels. Toutefois, il faut prendre en compte l’élément passionnel qui peut aussi être environnemental.
      Je vois que tu as besoin de place et de ce coté pas trop d’hybrides. La Prius+ est à considérer mais c’est la 3eme génération, pas la 4. Il faut considérer assurance et entretien aussi dans ton comparatif
      Et sur un monoplace même compact il te faut du couple à bas régime donc oublier la mode du downsizing en essence qui fait tirer dans les tours et surconsommer car en dehors du cycle. L’outil de calcul de consommation réelle chez Peugeot et Citroën donne une bonne idée du résultat
      Pas sur que la mazda 5 te fasse rêver et surtout à la revente. Et elle n’est plus vendue. La BMW 225xe est trop chère… Quoique moins que des breaks hybride. Voir aussi si l’auris hybride break.
      Malheureusement les hybrides se développent en SUV aussi, car le marché US dicte sa loi aussi….et les normes pékinoise.

      Bon j’ai le pied léger en extraurbain et je peux descendre à moins de 5l en essence hybride de 12 ans avec de 3,6 à 6,2l sinon. Donc ça donne une idée de la réalité.

      Sinon attends 2 ans que le plugin se generalise partout.

      J'aime

      1. Effectivement, pour l’instant, je roule en diesel. Je sais, c’est pas bien mais à ma décharge, je roule mini 20000km voire 25000 km cette année. Et je dois faire à peu du 80/20 extra-urbain/petit trajet.Bref, passer sur de l’hybride essence ne me paraît pas judicieux, financièrement parlant. Oui, ça compte aussi.
        Mais, pour corser le tout, ma consommation pourrait chuter considérablement dans un an ou deux. Ou pas 😦
        Bref, bien difficile de trouver un compromis entre tout ça. D’autant plus, que je ne change pas mon véhicule tous les ans (avant 6-7 ans, celui-ci va aller jusqu’à 10). Bon, celle de mon papa va sur ses 20 ans …

        Pas sur d’avoir compris l’histoire du downsizing mais bon, j’ai l’exemple de la voiture de madame : moteur trop faible. Du coup, elle passe son temps à prendre de l’élan pour monter les côtes et se retrouve en excès dans la descente. Le régulateur saute dès que la pente est un peu trop conséquente.

        La mazda 5? Pourquoi pas après tout. Le Picasso était un peu un « rêve » pour moi. Bon, j’ai attendu 20 ans quand même. Mais sans prendre une Logan sans option, je ne cherche pas/plus non plus le dernier cri.
        J’irais la voir, tiens

        Tiens, un autre aspect pas spécifique aux SUV : tous les innovations techniques, c’est bien. Sauf quand ça finit par tomber en panne et là, aiie, ça pique : valve électronique, système de ceinture bouclée si une personne est assise, fap, baguette chromée, etc ….

        Bon, on fera de la prospection tranquillement à la rentrée. Histoire de ne pas se retrouver au dernier moment à devoir choisir.

        J'aime

      2. Ok, je situe un peu mieux. Le diesel reste effectivement le meilleur choix pour ce kilométrage… à moins de faire des successions de petits trajets de moins de 15km, ce qui peut avoir des conséquences fâcheuses. En même temps, les petits moteurs essences récents ou qui arrivent ont aussi des systèmes plus sophistiqués et fragiles pour dépolluer…mais ça sera moins cher que les systèmes des diesels pour l’Euro 7, qui condamnent cela aux routières et grands SUV.

        Bon, je ne vais pas rire des petits désagréments d’accessoires. En 12 ans, je n’ai eu aucun problème sur la mienne, car la sophistication n’est qu’apparente mais je connais ça ailleurs.

        Une occasion récente d’une marque fiable vaut souvent mieux qu’une neuve d’une voiture mal née. Donc on retrouve Toyota, Honda, Mazda…. avec des cotes très basses pour ce dernier, donc de bonnes affaires. J’aurais mis Hyundai si le réseau était de qualité en France, ce qui est très variable. Le premium de seconde main, il faut voir selon les moteurs, et la qualité a baissé. Un 2.0HDi PSA d’une bonne année est aussi mieux en fiabilité qu’un récent 1.6HDi…mais avec la vignette, ça va être un problème en grande ville. Par curiosité, vous consommez combien avec la bétaillère en moyenne? et sur autoroute? Histoire que je calcule ce qui pourrait être rentable. Pas d’allergie à la boite automatique ?
        L’alternative break peut ouvrir des possibilité si 5 personnes et pas de souci de place de parking/garage.Reste après le ludospace (peugeot Partner, Dacia Dokkervan), si on ne regarde pas trop les matériaux.

        ps : downsizing = diminuer la cylindrée des moteurs pour atteindre la même puissance en compensant par la suralimentation et l’optimisation de l’injection. Une mode depuis 10 ans qui commence à être remise en cause grace …aux volkswagen gate et la remise en cause des cycles de dépollution.

        J'aime

      3. Précision: je suis un accro du régulateur. Je le mets partout dès que je peux

        Grand C4 Picaso Hdi 110 (de mémoire …)
        Sur un trajet voie rapide à 105km pepère : entre 4.9l et 5.3l
        Même trajet 110-115 : 5.6l
        Autoroute 130 km : 6.?? J’ai oublie (pas d’autoroute en Bretagne) mais ca grimpe vite
        Campagne entre 70-90 conduite super eco : 5.4l environ
        Petit trajet maison-le bourg : 6.3 l

        Bref, la plage idéale se situe grosso-modo entre 70 – 105/110.

        Pour le C4, je me suis fait plaisir, c’est clair et j’y ai mis le prix. Maintenant, même si je peux encore, je n’ai plus forcément envie de dépenser autant.

        Les ludospace, j’ai donné.
        Le premier Berlingo puis un deuxième (madame adore ce format) et la un Bipper Tepee (avec le moteur trop juste) (parce que le dernier Berlingo a pris de l’embonpoint, grr).
        Très content du prix, du format (qu’est ce qu’ils ont trimballé) mais en longue route, mon dos n’aime pas, mais pas du tout.
        Mais bon, je devrais retourner voir s’ils ont amélioré cet aspect là.
        Kangoo, on n’a jamais accroché. Caddy VW : beaucoup trop cher à notre goût

        J'aime

      4. Je me suis amusé à calculer la conso sur le grand picasso actuel via le simulateur : 5,7L avec une conduite « ferme mais pas trop ».
        Effectivement, le bipper a un gros souci de moteur et le berlingo est trop gros, ce qui va changer… O:-) http://c-forum.forumpro.fr/t5489-2018-futur-modele-citroen-berlingo-iii-k9 (avec un bémol sur quelques idioties des forumeurs)
        Reste que c’est ferme, très rustique pour le tipee, moins sur l’actuel berlingo qui reprenait du picasso d’avant. Le ludospace est passé de mode mais le compromis était là (sauf pour le SCX important qui induit une consommation un peu plus élevé cf https://fr.wikipedia.org/wiki/A%C3%A9rodynamique_automobile#L.27importance_du_Cx_et_de_la_surface_frontale_sur_la_consommation)

        J'aime

  2. Une autre façon de voir les choses, seraient de considérer les SUV, comme un produit de luxe, à connotation de placement social.

    Et oui si à 50ans tu n’as pas ton SUV, tu as raté ta vie 🙂

    En conclusion le SUV n’est pas plus un non sens que moult autres produits.

    Cela reste du domaine de l’offre et de la demande, du libre choix des individus. C’est bien plus beau de considérer la question sous cet angle, non ?

    J'aime

    1. Oui c’est le retour de la valeur statutaire d’un véhicule, ce qui est un retour de 20 ans en arrière. Sauf qu’une Tesla ou une hybride aussi a aussi une valeur statutaire voire luxueuse. Le SUV est un leurre statutaire marketé pour manger plus…Mais aussi parce que les modes ne sont plus dictées par l’Europe.

      On peut faire ce qu’on veut de son argent, porter de la fourrure, se payer un lion domestique ou des chaussures en marbre. Est-ce intelligent pour autant?

      Le paradoxe est que les constructeurs doivent vendre et baisser la pollution générée par le parc vendu en même temps. Et j’en connais qui cherchent encore le résultat de l’équation…jusqu’à virer leur pdg.

      J'aime

      1. « Est-ce intelligent pour autant? »

        Jugement inapproprié ! On s’en tape, ce qui est valable pour l’un ne l’est pas forcément pour un autre et aucun des deux ne devrait obligé l’autre à faire comme il veut.

        Par contre, c’est vrai que dénoncer les mensonges, les contre-vérités, les manipulations, etc …, sera toujours un plus, permettant à tout un chacun de prendre ces décisions en toute connaissance de cause et de les assumer.

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s