Littérature : On a acheté un zoo de Benjamin Mee (2012)

J’avais parlé du film « Un Nouveau Départ » en 2012. Ce livre en est la source d’inspiration. 

J’ai bien parlé d’inspiration et non d’adaptation car, à la lecture du livre, j’ai pu constaté les grandes libertés prises par le scénariste par rapport à cette autobiographie.

« Et si on achetait un zoo ? » C’est l’idée folle qu’a eue en 2004 le Britannique Benjamin Mee, journaliste installé dans le sud de la France. Deux ans plus tard, il emménage avec toute sa famille dans le Dartmoor Wildlife Park, un zoo en faillite perdu dans la campagne anglaise. Parallèlement, une terrible nouvelle vient bouleverser sa vie : sa femme adorée, Katherine, est atteinte d’une tumeur au cerveau.
Benjamin va devoir mener deux combats de front : donner une seconde vie à cet espace laisséà l’abandon, tout en prodiguant les soins nécessaires à sa femme rongée par la maladie.
Mais, avant toute chose, il va falloir apprendre à cohabiter avec les bêtes sauvages…

Voilà comment est présenté le livre en 4ème de couverture. L’auteur est un journaliste et ça se ressent dans sa mise en place, dans ses détails. On y parle d’abord du contexte de ce choix de vie, de son émigration en France, d’abord, puis de la maladie de sa femme. Cameron Crowe avait préféré la faire mourir avant le film…. J’avoue que la découpe du récit m’a dérangé par sa non linéarité chronologique, qui n’apporte pas grand chose. Cela donne l’impression d’une écriture désordonnée malgré la passion qui peut transparaître…

Mais le but du récit reste de raconter comment Benjamin Mee a pu redémarrer ce zoo laissé à l’abandon par son fondateur, l’excentrique Ellis. Le véritable zoo de Dartmoor fut un pionnier des « nouveaux zoo », ces lieux qui veulent aujourd’hui mettre en avant la sauvegarde et la préservation des espèces animales en recréant au maximum le biotope de leurs pensionnaires. J’ai eu l’occasion de parler du Cerza, il y a quelques années. Je n’ai pas une grande passion pour ces lieux et je me désole de voir les animaux en prison. Mais ce livre est une manière de comprendre les difficultés de gestion d’un Zoo, les échanges entre zoo, la mise en place des environnements, etc…

Par rapport aux émissions et séries télévisuelles que l’on peut voir sur le sujet, il peut prendre le temps d’aborder des sujets plus techniques. Il parle des humains qui le gère, du relationnel, mais aussi des anecdotes avec beaucoup des animaux qui vivent ou ont vécu dans le zoo. On rappelle par exemple combien il est difficile d’anesthésier un tigre ou un puma sans le tuer. On apprend que le tapir, malgré son allure débonnaire, est un tueur lorsqu’il charge. On découvre qu’il existe des puma à l’état sauvage dans la région du zoo, derniers survivants de leur espèce. On recherche des informations sur le chat pêcheur, ou chat viverrin, … Et cette somme de petits récits s’additionne pour former un tout, pour nous amener jusqu’à l’inauguration du parc.

Le livre est effectivement une bonne promotion pour le parc car il donne envie de rencontrer ses protagonistes, humains et animaux. On peut s’ennuyer un peu de ce désordre, proche de l’image de l’auteur d’après ce qu’il décrit. Mais il est intéressant de confronter ses propres idées et opinions avec ce récit. Je n’irai pas me déplacer dans un zoo pour cela à nouveau, pas même celui là, parce que j’en connais beaucoup sur le sujet grâce à mes parents. Ils ont une utilité éducative, il faut le reconnaître. C’est plus du coté des visiteurs que cela n’a pas évolué, ceux-ci prenant toujours les animaux pour des objets ou le zoo comme un grand cirque. J’aurais apprécié que l’auteur aborde cela en fin de récit mais il reste sur son extase, de vivre au milieu de ses protégés. Ce que je comprend aussi…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s