Souvenir de Gamer : Les Puzzle fighters (1990 à nos jours)

Voilà un jeu que j’ai découvert sur le tard et qui trouve son origine dans les Tetris. C’est en fait un dérivé arcade qui vise à un combat un contre un, un peu comme les jeux de baston.

Le premier puyopuyo sur NES

Alors j’aurai pu parler de Puyo Puyo, d’abord, l’ancêtre sorti par sega/compile en 1992. On peut dire que c’est le même jeu, en effet et j’y ai joué en émulation un peu plus tard, puisque ce jeu n’a pas vraiment marché en occident. Mais si j’ai choisi la version Capcom, c’est parce que c’est celle ci qui a le plus percé chez nous. Pur une raison très simple : Le rapport avec Street Fighter qui va jusque dans le titre. Il n’y a pas eu de suites mais des ports sur toutes les machines récentes, jusqu’au XBox Live Arcade. A l’ère du jeu en réseau, c’est bien joué de la part de l’éditeur japonais. Parallèlement, on trouve aussi des Puyopuyo sur Android et iOS, et même sur la Switch aujourd’hui avec Tetris….Je vais donc m’attacher à Super Puzzle Fighter II Turbo.

Mais revenons au principe du jeu : Un duel entre deux joueurs qui doivent empiler des formes colorées. J’avoue me délecter de la description de ce système de jeu simple dans wikipedia :

Le joueur contrôle des paires de blocs (des gems, gemmes) qui remplissent peu à peu l’écran (qui fait 12 blocs de haut sur six de large). Le but du jeu est de remplir l’écran de l’adversaire

Les deux gemmes composant une paire peuvent être de même couleur ou non. Outre les couleurs (rouge, bleu, vert, jaune), les gemmes sont différenciées par leur genre :

  • gemmes normales (les plus courantes) ;
  • power gems (qui sont des gems normales de même couleurs fusionnées) ;
  • crash gems (environ une sur dix) ;
  • counter gems (leur fréquence dépend de l’interaction entre les joueurs) ;
  • gemmes spéciales (environ une sur 25).

Exceptées les counter gems, les joueurs reçoivent la même séquence de gemmes.

Une gemme normale ne peut être détruite qu’en rentrant en contact :

  • avec une crash gem de la même couleur (toutes les gemmes de la même couleur adjacentes à l’explosion alors provoquée seront détruites) ;
  • avec une gemme spéciale (toutes les gemmes de même couleur seront détruites, sans considération de leur position par rapport à l’explosion).

etc……

 

A partir d’un Tetris like, on en a fait un jeu de combat plutôt sophistiqué où la stratégie de jeu et les réflexes vont être mis à rude épreuve. J’avais découvert le jeu sur GBA mais j’ai pris aussi du plaisir un peu plus tard sur le XBLA. On retrouve des personnages de Street fighter en plus amusant avec chacun leurs petites particularité lorsque l’on joue conte l’ordinateur. Le jeu prend une autre dimension contre un humain évidemment, à la manière des jeux de combat. Tetris a lui même repris ce mode Versus à sa sauce mais j’avoue préférer celui ci pour son coté plus délirant.

Puyo Pop sur GBA .. et Android :p

Sur mobile, j’ai essayé de jouer en émulation mais ça ne fonctionne pas pour moi. On perd énormément en précision par rapport à un pad ou un joystick. Donc me voilà à explorer les clones et à chercher la version estampillée Compile (l’éditeur de Puyo). La première sur NES n’était d’ailleurs pas un jeu en mode Versus mais un jeu solo. Et là, rien… que des fakes, mais plus de trace du PuyoPuyo Quest de Sega. Normal, il n’est sorti qu’en version japonaise. Je l’ai finalement retrouvé par Apkpure et le principe a du s’adapter à la version tactile. Bref si le japonais ne vous effraie pas….

Puyo Puyo poursuit aujourd’hui sa carrière sur la Switch de Nintendo, sous le nom de …. PuyoPuyo Tetris. Un comble…. En attendant, grace à l’émulation, on peut remonter le temps et jouer, par exemple, à Puyo Pop sur GBA, qui passe pas trop mal sur Android, quand même.

La vidéo vous montre à quel point il faut être rapide et efficace.
Puyo Puyo, 1991 puis différentes versions sur MSX2, Famicom Disk System, Arcade (System C-2), Mega Drive, NES, PC-98, Super Nintendo, PC Engine (Super CD-ROM²), Game Gear, Game Boy et à peu près tout ce qui suit
Super Puzzle Fighter II Turbo, 1996, disponible sur Arcade :CP System II, PC (Windows), Saturn, PlayStation, Dreamcast, Xbox 360 (Xbox Live Arcade), PlayStation 3 (PlayStation Network),Game Boy Advance, PlayStation Portable


1 réflexion sur « Souvenir de Gamer : Les Puzzle fighters (1990 à nos jours) »

Les commentaires sont fermés.