Blog : bonnes résolutions accomplies, et prévisions plus ou moins ratées !

En ce début d’année 2017, je m’étais donné quelques bons conseils que j’ai tenté de suivre…

  • 1- Du réseau social, tu ne pratiqueras plus : Même s’il reste des comptes ouverts, je ne les utilise plus. 1 point!  bon, ok, je refais un peu de twitter sur des sujets devenus hors blog, mélange de Shaarli et microblog. Pas sur que je conserve ça actif, car j’en ai déjà marre au bout de 3 semaines 😀 : 0,5 point
  • 2- Tout, tu réuniras :  Non seulement j’ai tout réuni, mais j’ai aussi mis fin à Joyeuxvégé, fait un backup pour ceux qui sont réfractaires à wordpress.com. Vue la mésaventure récente du blog-libre ça aurait tendance à valider ma stratégie. 1 point !
  • 3- De ce que tu veux, tu parleras : J’ai perdu l’envie de parler de quelques sujets mais je ne pense pas m’être auto-censuré non plus. Ca plait ou pas, qu’importe. 1 point !
  • 4- Ecrire, tu continueras : Je pense même que les articles sont plus longs qu’avant en moyenne. 1 point !
  • 5- Au sérieux, tu ne te prendras pas : Ce n’est pas forcément à moi de répondre. Ca manque peut-être de second degré, non? Allez, 0,5 point !
  • 6 – Dix fois tu te reliras : Oui, c’est en moyenne ce que je fais mais ça n’empêche pas les fautes de grammaire, les oublis, coquilles….1 point quand même. Non, 0,5 !
  • 7- Le temps pour toi, tu prendras : Je n’ai pas compté mais j’ai explosé mon compteur de lecture sur Babelio, de films sur IMDB….Il n’y a que la musique que j’ai un peu délaissé. 1 point !
  • 8- Les statistiques, tu cesseras de lire : Bon, j’ai un peu craqué, là donc 0 point!
  • 9- Les standards tu respecteras : j’ai repris un peu les fondamentaux, épuré tout ça pour que ça soit lisible et rapide partout. Et j’ai évité de tout casser pour mettre ça dans un format genre blogotext/pluXML. 1 point quand même !
  • 10- Didactique tu feras : J’ai quand même fait quelques tutoriels, mis des liens vers des wiki et articles sources. Peut-être trop parfois mais c’est aux lecteurs de répondre. 1 point ?

Bon, j’ai fait mieux que l’année dernière, je trouve avec 7,5/10 ! Il me reste à trouver des choses pour l’année 2018, maintenant, ou pas…

Mais question prévisions, j’y étais aussi allé de quelques hypothèses. Question automobile, on parle plus de la réglementation 2020 qui pousse tous les constructeurs à faire de l’électrique en marche forcée après l’année marquée par le scandale Volkswagen. Je ferai sûrement un petit topo courant 2018 pour expliquer pourquoi il ne faut pas se presser sur les modèles actuels qui sont loin d’être maîtrisés (les normes arrivent…), mais aussi pourquoi on se prépare à une première révolution sur la technologie de batterie. En attendant, c’est toujours aussi discret sur les failles de sécurité possibles sur les véhicules autonomes et connectés (dont je parlais), à part peut-être Tesla qui a des compétences dans ce domaine…. mais un peu moins en production de masse et relation fournisseur (cf le retard catastrophique du modèle 3)

Coté technologie, c’est aussi le retour ou la mort pour Firefox qui s’obstine encore à garder Focus sur Android, malgré un nouveau moteur prometteur. Denis Szalkowski y oppose des mesures, j’ai un ressenti d’insuffisance sur ma vieille machine mais je suis du genre fidèle. Car si la part de marché ne redécole pas durablement, ça sera très difficile de suivre la marche forcée de Google dans les standards du web. Les tablettes retrouvent des claviers et les clients commencent à prendre conscience des passoires à données que sont les objets connectés. A cette allure, on va avoir le retour du bon vieux portable, ce que j’accepterai si on cessait de faire des unibody avec batterie non amvible. Autour de moi, je vois de moins en moins de montres Apple en tout cas. Il ne se passe plus grand chose sur le front du smartphone pour l’instant où l’on sort paisiblement un OS tous les ans. Les leaders d’hier sont quasi morts (HTC, Sony, Blackberry) et les géants de demain sont clairement chinois, bien que Google prépare ses propres puces. Et puis, question réseaux sociaux, après le feu de paille Mastodon qui a succedé à celui de Diaspora, je constate que Facebook attaque sa phase de mort lente dans son utilisation sociale…en occident. Ca restera encore longtemps un réseau dans le réseau mais ce n’est plus du tout ce que c’était il y a encore 2 ans, c’est à dire un moyen de partage (quasi tous mes anciens contacts son inaccessibles, ou ont aujourd’hui un compte fantôme voir même piraté). Si on parle encore snapchat en France, ça sent déjà le sapin ailleurs pour le petit fantôme jaune. J’ai même l’impression qu’il y a un retour des forums dans ce morcèlement de l’information. Pendant ce temps là, on parle peu du très populaire (en asie) Wechat du géant chinois Tencent. Bref, peu à peu, l’utilisateur apprend de ses erreurs et revient à des fondamentaux, tout en ayant cette « autre télé » dans sa poche. Mais ce n’est pas pour autant qu’il ne sera pas fiché, qu’il chiffrera et protègera ses communications. Si déjà on apprend à ne pas mélanger vie pro et vie privé sur le même média, c’est déjà pas mal.

Coté jeu, j’avoue avoir été surpris du succès de la Switch, même s’il faut relativiser. Nintendo devient mobile et ça reste une plateforme qui vit sur des licences Nintendo surtout, comme à chaque fois. Ca prouve surtout que la console de salon meurt ( – 20 à 30% par rapport à l’age d’or, déjà) au profit du nomadisme. Elle restera un produit de hardcore gamers, à l’image du PC et la course à la puissance qu’on a vu dans les nouveaux modèles va finir par se tarir, faute de combattants. En tout cas, le rêve de Sony et Microsoft d’en faire une plateforme quasi domotique de « home entertainment » est mort lui aussi. Je n’ai quand même pas vu d’innovation dans le domaine ou de studio surgir de nulle part, et ça, ce n’est pas très bon. Les Cassandres en parlaient il y a 3 ans de cette difficulté à rentabiliser les investissement, même sur mobile. Tout ce que je constate, c’est la profusion d’indépendants chinois, coréens, vietnamiens, indiens dans ce domaine. Comme le hardware, ça va se jouer en Asie. Mais pour la géopolitique, j’aurai l’occasion d’en reparler en 2018…ou pas.

Bon réveillon de nouvel an.

Publicités

10 réflexions sur « Blog : bonnes résolutions accomplies, et prévisions plus ou moins ratées ! »

  1. « L’aventure » de Denis Szalkowski m’a pas mal fait rire. Si je résume, il a d’abord craché sur Firefox Quantum car il perdait certaines de ses extensions préférées (ce qu’on peut comprendre même si la vérité est plus complexe) et s’est mis à tester divers navigateurs, conseillant même de rester sur les Firefox ESR alors que ce ne sont pas des solutions à long terme.
    Puis il est passé sur Chromium et en fait l’éloge alors qu’au final il se retrouve avec les mêmes extensions que sous Firefox Quantum (c’est à dire qu’il n’a pas sous Chromium les extensions qu’il avait sous Firefox 55).

    Bref, beaucoup de battage médiatique pour au final pas grand chose et surtout comme le disait Cyrille, cela fait plus de mal que de bien à la communauté du Libre.

    1. @Balistic

      Firefox n’est devenu qu’une pâle copie de Chromium. Le menu en haut à droite et maintenant les WebExtensions. J’ai fait toute une série de billets sur la manière de se protéger dans Chromium. Quitte à changer, autant prendre l’original et non pas la pâle copie qui, en plus, se traîne lamentablement.

      J’en ai fini de me faire l’apôtre de quoi que ce soit et surtout de gens qui conchient leurs utilisateurs comme l’ont fait les développeurs de Firefox et la fondation Mozilla. En quoi cela pouvait-il gêner de laisser la compatibilité avec les extensions XUL ?

      Tabula rase et, eh bien oui, tabula rasa pour moi aussi. C’est clair ? Et c’est aussi ma liberté !

      1. Depuis le temps que je vous suis, vous m’avez habitué à des articles bien plus honnêtes d’un point de vue intellectuel et j’espère que vous y reviendrez vite. Avec la perte des extensions XUL (qui je rappelle étaient un gros trou de sécurité et offraient aux extensions full access à l’ordinateur), vous multipliez les raccourcis rapides : réduire Firefox à une copie de Chromium (moteur complètement différent), comparaison non statistique (10 sites ne sont pas représentatifs, il y en 7 surlesquels je ne vais jamais) et parallèle malhonnête entre un écart de 1s et une économie d’embauches à l’année… Sur chaque site de comparaison où je vais, les résultats entre Edge, Firefox, Chrome et Opéra sont différents… A un certain niveau, ce n’est pas consommer 4,8L/100 ou 5,1L/100 qui va changer une voiture.

        Je comprends votre rancoeur d’avoir perdu vos outils de workflow, je ne vous repproche pas de préférer Chromium mais vos derniers articles me laissent une sensation amère d’acharnement qui éclipse des points positifs pour l’utilisateur :
        Le choix de Firefox de passer aux webextensions est un grand progrès : vous pouvez désormais avoir (quasiment) les mêmes extensions sous Chrom(e|ium) que sous Firefox. Et pour l’utilisateur, ça résulte que ses outils de Workflow ne sont plus dépendants du navigateurs et qu’il peut donc choisir l’un ou l’autre librement puisqu’il pourra retrouver ses mêmes outils sur les deux. N’est-ce d’ailleurs pas cela qui vous a permis de passer à Chromium ?

      2. Si je puis mettre mon grain de sel dans cette affaire, je vais abonder dans vos sens à tous les deux.
        1°) je regrette aussi les modifications continuelles d’interface qui rapproche de Chrome
        2°) comme j’avais commenté chez Denis, et le mobile alors ? On parle des versions desktop mais la version de Chromium sur Android n’existe pas vraiment, même si beaucoup de navigateurs se basent sur son code.
        3°) je suis un peu d’accord avec Balistic sur le choix réduit des sites, qui sont particulièrement pourris de scripts en plus. J’ajouterai que les standards étant fixés par Google, tout concurrent part avec un désavantage. Je serai curieux de voir un test similaire sur OSX avec Safari.
        4°) je pourrais opposer des résultats contraires sur d’autres machines que ça ne changerait pas grand chose à cette petite économie de temps. Ca reste dans l’épaisseur du trait comme on dit en mesure. Il y a des éléments purement subjectifs comme la fluidité générale (utilisation processeur et mémoire) et de ce coté là, je n’irai ni vers l’un ni vers l’autre
        5°) et je rajouterai le point de la monoculture sur le moteur de navigateur avec un Blink dominateur et ça c’est quand même contre ma religion. Que se passera-t-il s’il n’y a plus qu’un moteur dont la gestion est quand même largement sous l’égide de Google, sinon de grands consortiums.

  2. Eh bien, justement, c’est une grave erreur que de standardiser en croyant pouvoir attirer le développeur qui a déjà foutu le camp ailleurs.vous y trouvez en plus un progrès ?

    Je n’ai aucune rancœur. Ce n’est pas dans mon tempérament. Juste une sensation d’énorme gâchis. Le sentiment de m’être trompé, de m’être fait berner. On ne m’y reprendra jamais plus ! La sécurité est un prétexte à tout. Les gouvernements qui pillent nos données nous parlent d’anti-terrorisme. Que des libristes plongent à corps perdu dans ce type de langage dominant relève de la perte de libre-arbitre ! A chacun sa servitude volontaire, ses idôles qu’elles s’appellent Firefox, Trump, Nicotine ou Calvados.

  3. Sur mobile, effectivement, je ne sais pas pour vous mais Firefox est juste incroyablement lent sur mon smartphone. Une dizaine de secondes pour s’ouvrir, être opérationnel ou charger une page là où n’importe quel autre navigateur basé sur le webkit fourni par Google est 5 fois plus rapide (je pense à Lightning browser ou Firefox Klar). À tel point que j’utilise désormais Lightning (le bloqueur de pub n’est pas aussi efficace mais il fait l’affaire). Est-ce le cas aussi chez vous autres ou le problème n’est que chez moi ?

    Si les extensions sont standardisées, c’est plus simple pour développer et adapter aux différents navigateurs. Les développeurs ne vont pas vraiment « partir ». Tout dépend toujours du point de vue : volonter de promouvoir un logiciel spécifique (et donc proposer un système d’extension non standard) ou volonté de faciliter la vie de l’utilisateur (et donc standardiser ce qu’on peut). Je serai très content d’avoir des standards sur les cartouches d’encre par exemple.
    Et le passage de Firefox aux webextensions va forcer Google à conserver les bloqueurs de pub et autres anti trackers sur son store, sinon les utilisateurs migreront facilement sous FF.
    La sensation de s’être fait berner peut toucher bien des logiciels, je ne citerai qu’un seul exemple : Google Reader. Pour ma part, il n’y a eu que Bamboo que j’ai perdu sur Firefox, aisément remplacé par Brief.

    Il est bien que vous fassiez des tutoriaux sur Chromium pour éviter de se faire piller par Google. Ça permet aux gens de faire un pas facile sans pour autant quitter un navigateur qu’ils apprécient (passer de Chrome à Chromium). En revanche, ce dénigrement récent et constant de Firefox est inutile et réduit la crédibilité de vos propos. Faites le deuil et tournez la page.

    En terme de sécurité, ne me faites pas croire que vous arrivez à mélanger la sécurité informatique et la sécurité des personnes. Les failles laissées par les extensions XUL n’ont aucun rapport avec le double language politique d’espionner les données sous prétexte de protéger du terrorisme. Justement on cloisonne maintenant les accès des extensions. C’est typiquement ce genre de raccourci bateau que vous faites désormais et que vous ne faisiez pas autrefois.

  4. @Balistic

    Ok, très bien. Pouvez-vous m’indiquer précisément de quelles failles de sécurité XUL était la cause ? Pouvez-vous, afin d’éclairer le public de ce blog, nous indiquer quelles sont les attaques possibles au travers des extensions Silent Block, Newsfox, AdBlock Plus, iMacros et SQLite Manager par rapport à Firefox et/ou la station de travail ?

  5. Les failles dont je parlais n’étaient pas celles de la navigation sur internet mais celles de l’installation d’extensions qui avaient accès libre au PC. Tout comme les malwares pullulent sur le Playstore, il y avait certaines extensions qui faisaient bien plus que ce qu’elles promettaient sur leur descriptif. Vous êtes bien mieux bien placé que moi en informatique et vous savez ce que vous installez, mais ce n’est pas le cas de tout le monde. Le système webextension permet de cloisonner un peu mieux les accès et de ne plus laisser le PC en openbar à des extensions dont on n’a pas toujours accès au code source.

    Vous avez toujours eu un ton très professionnel sur votre blog avec des astuces claires et concises. Mais cet acharnement sur Mozilla a rendu vos derniers posts bien moins agréables : même sur votre retour du 1er janvier, vous parlez de « catastrophe » d’avoir été le « défenseur imbécile de Firefox ». Comment dire ? Tout comme il m’est rapidement désagréable de lire un blog libriste qui place continuellement des piques sur Microsoft, il est rapidement désagréable d’avoir toutes les semaines un rappel sur votre blog que Firefox est le mal absolu. Et ce pour des raisons purement personnelles : en terme de performances ou d’extensions, vous n’avez plus de vraie différence entre Chromium et Firefox. Pourtant auparavant, vous ne vous êtes jamais plaint de la lenteur des anciennes versions de Firefox (avant Quantum).
    Moi je veux retrouver un Denis qui continue son blog comme il l’a toujours fait.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.