Tuto : les 10 commandements du (bon) utilisateur de smartphone 

Utiliser correctement un smartphone, c’est comme tout, ça s’apprend. Ce petit objet qui nous accompagne partout peut être un espion, un poison et une source de problèmes, si on y prend pas garde. Alors, voici 10 petits conseils à suivre.

Hors de ces commandements, je ne saurais trop conseillé de revenir à un basique : La Montre… et pas une connectée, hein.

1°) Couper les données quand on n’en a pas besoin : Déjà parce que ça économise de la batterie, donc c’est aussi écologique. Mais en plus ça évite qu’un programme envoie quelque chose sans que vous le sachiez ou que quelqu’un puisse accéder à vos données par cette porte d’entrée que vous offrez. Et puis, franchement, vous avez besoin de savoir à la minute près ce qu’il se passe dans le monde ou de recevoir un mail ?

2°) Ne pas laisser le bluetooth et le wifi en tâche de fond : Pour le bluetooth, j’en connais beaucoup qui le laissent actifs par facilité parce qu’ils relient leur smartphone à leur voiture ou à une oreillette. C’est une très mauvaise idée car c’est une véritable passoire à données que vous offrez ainsi. Mais il y a aussi, sur Android, une fonction souvent activée et qu’il faut désactiver car Google et les constructeurs peuvent l’utiliser à votre insu. Ca se situe là :

Paramètres en ayant le wifi coupé

Aller dans Paramètres avancés

Décocher « Recherche toujours disponible » et « Autoriser enreg. infos Wi-Fi détaillées » puis aller dans « Wi-Fi actif en veille »

Mettre sur « Jamais ».

3°) Ne pas utiliser le push pour ses mails : Une fonction qui a été vendue dans les années 2000, comme si on devait arrêter sa vie pour un mail. En dehors de quelques professions indispensables (et encore, 1/2h suffit), mettez l’interrogation du serveur de votre application mail à une valeur raisonnable. Pour ma part, si au travail j’ai quelques bonnes pratiques, chez moi je suis passé progressivement à 12h!

4°) Ne pas installer des applications qui vous demandent trop de permissions : Par chance aujourd’hui, on voit les demandes d’une application à l’installation. Si vous voyez des demandes sur vos contacts, votre appareil photo, et d’autres choses pas très logiques, refusez l’installation et cherchez s’il n’y a pas un équivalent plus respectueux.

5°) Gérer les permissions de ses applications. Depuis Android 5.0, c’est beaucoup plus simple….même si le vocabulaire est particulier. Mais vu le nombre d’applications et de paramètres, c’est long à mettre en place. Le truc est de restreindre au strict nécessaire avec un peu de logique. Evidemment, si c’est une application de photo, de vidéo conférence, il y aura accès à la caméra, aux contacts. Mais pourquoi donner accès à vos contacts à une application comme Facebook où vous pouvez les trouver par vous même ? Encore pire pour certains jeux où il faut être méfiant sur le pseudo aspect social qui demande trop d’accès.

6°) Installer un firewall : Le problème est que tout le monde n’a pas un smartphone « rooté » ou bien intégrant la fonction dans sa ROM. Il y a pourtant un firewall relativement compréhensible et accessible : Netguard. Mais Firewall sans root est aussi recommandable. Le problème est aussi qu’elle peut pousser très loin sa configuration jusqu’à être trop complexe. Je lui préfère LBE security master mais cela nécessite l’accès root, ce qui n’est pas sans risque non plus pour un néophyte. Certaines marques ont le bon goût de prévoir ça dans l’installation native du téléphone (Xiaomi par exemple)

7°) Sauvegarder régulièrement ses données : J’ai chaque année plusieurs personnes autour de moi qui perdent des contacts téléphoniques, des photos ou autres. Alors évidemment, la première facilité est de synchroniser avec son compte Gmail/iCloud. Mais ça, ce n’est pas très bien pour la confidentialité de vos données. J’ai traité de WebDav par le passé. Sinon, récupérer régulièrement les photos sur  son ordinateur, c’est bien aussi. On a des produits comme Dropbox, Box, Mega qui fonctionnent aussi très bien sans se ruiner et en étant simple. Il faut se souvenir qu’une carte SD n’est pas infaillible non plus, surtout si vous êtes coutumier des chutes de téléphone.

8°) Ne pas laisser d’informations à risque dessus. Même si on peut mettre un mot de passe sophisitiqué et chiffrer le disque dur/carte SD pour protéger ses données, il faut éviter de donner les clés vers d’autres données. Pour ce qui est de vos données professionnelles, par exemple, évitez d’avoir un dossier top secret dedans. Réfléchissez au besoin d’avoir accès à tous vos comptes bancaires. Sur certains téléphones, il existe des protections spécifiques aux applications sensibles pour en restreindre plus encore l’accès. Cela peut être un compromis. Enfin dites vous qu’il est assez simple d’installer une application le temps d’un besoin spécifique. Le moment le plus risqué est souvent en voyage où l’on a l’esprit ailleurs. Alors un petit nettoyage préalable des applications inutiles n’est pas de trop. Pensez aussi qu’en changeant de pays, on change de … play store.

9°) Compter sur son cerveau plutôt que sur son smartphone. Cela ne paraît rien mais aujourd’hui on n’utilise plus le calcul mental mais la calculatrice. On fait confiance au GPS plutôt que regarder la route et anticiper les problèmes… sauf que le GPS est loin d’être infaillible, surtout dans les tunnels. On n’utilise plus sa mémoire mais des applications de notes. Autant de petits éléments qui nous font perdre de la vivacité…Mais surtout finissent par faire perdre du temps si on ne maîtrise pas son sujet. Il est donc bien de se couper de cet outil dans des périodes de la journée et même de l’année.

10°) Bien vérifier le contenu des mises à jour d’application. Dans le play store Google, il faut aller voir les détails (la zone verte claire)  pour voir si ça touche la sécurité, si ça ajoute une nouvelle fonction ou si ça risque de mettre à genou le smartphone. Deuxième réflexe, attendre un peu, le temps d’avoir du retour d’autres utilisateurs. Mais si vous avez un problème, n’hésitez pas aussi à mettre un commentaire ou contacter le développeur. Il existe heureusement des moyens de revenir à la version précédente en cas de blocage…. ou de passer à une application concurrente.

Sachez quand même que dès que vous avez initialisé votre compte google sur un smartphone Android, c’est fini, vous êtes tracés. Pour les utilisateurs Android, allez voir dans cette adresse ce que l’on sait sur vous : https://myactivity.google.com/myactivity . Il vous est possible de supprimer tous les historiques et enregistrements ici. Mais ne vous illusionnez pas pour autant… Les alternatives « moins pires » existent , comme LineageOS, mais ça reste limité à quelques smartphones qui sont relativement anciens. Bref, comme pour GNU/Linux, l’occasion est un refuge, sauf que ces trucs restent relativement fragiles compte tenu de ce qu’ils subissent dans nos poches.

Publicités

7 réflexions sur « Tuto : les 10 commandements du (bon) utilisateur de smartphone  »

  1. Merci pour ces quelques rappels de bon sens. C’est vrai que ça n’empêche pas de faire bon usage de sa tête, surtout quand on sait qu’on savait très bien faire autrefois sans smartphone ce qu’on fait aujourd’hui avec.

    Faut juste replacer l’outil à sa place, c’est une aide pratique, pas un substitut incontournable.

    Pour me poser des limites je m’imagine parfois dans des situations où je ne pourrais pas compter sur lui, et parfois je me fait peur car je perds quelques réflexes (noter mes rendez vous sur le téléphone mais pas sur un bout de papier, parce qu’il y a une fonction de rappel que le papier ne permet pas par exemple). 😔

    A+

      1. « Hors de ces commandements, je ne saurais trop conseillé de revenir à un basique »
        Il me semble que mon 2630 fait parti des basiques, pas de wifi, ramasse pas le courrier, ne fait pas le café, le Bluetooth toujours désactivé même en voiture et dedans il y a juste la liste des contacts téléphonique.
        A pluche.

      2. En entreprise j’ai expérimenté aussi le très basique Nokia 1er prix increvable basique et très laid. Forcément quand t’es dans une grosse boîte on fait dans la simplicité, au moins cher et identique pour tout le monde.
        Quoique j’ai pu voir que le smartphone commence à arriver, même si on en est encore au Galaxy S5 ou à l’iphone 4.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.