Blog : Le difficile parcours d’un Mélomane – Chapitre 4

Dernier épisode de cette mini série d’articles…Cette fois, on est bien dans les années 2000.

Entre rock et musique électronique, mon coeur continue de balancer. Il y a déjà Moby qui tente de percer d’abord timidement en 1999. J’entends le premier single sur OuiFM et j’achète l’album. Je ne suis pas déçu de ce Play …Il faudra attendre au moins 6 mois et une nouvelle sortie française pour que l’on parle de lui.

De la même manière, je craque totalement sur le groupe Morcheeba avec l’album Fragments of Freedom. Je vais acquérir la discographie complète et ça fait partie de mes groupes préférés depuis ce temps. Ils furent une des raisons de ma présence au premier Rock en Seine en 2003, qui était plus rock mais déjà pas mal électro.

C’est une période très Trip Hop, où j’ai un boulot, et j’achète beaucoup, beaucoup de disques. C’est aussi une période où Internet permet de télécharger de la musique, ce qui me permet d’accéder encore plus facilement à des discographies complètes, des classiques.Je découvre le groupe Kosheen, par exemple, dont j’ai aussi tous les albums constamment avec moi.

Forcément, je m’intéresse à la discographie complète de Massive Attack mais je fais aussi tourner en boucle du Yann Tiersen. J’emporte ma petite compilation personnelle en vacances sur les routes de montagne. Je n’y ai pas mis du John Williams avec ses accents wagneriens mais j’aurais pu aussi parler d’Howard Shore et de la bande son du Seigneur des anneaux. En dehors des « classiques du classique », je me refais une discographie des musiques de film, Maurice Jarre et Dany Elfman compris.

Forcément, avec de telles musiques, il faut que je m’équipe un peu mieux acoustiquement parlant. Je vais donc investir d’abord dans une bonne paire d’enceinte, adaptées à mon petit logis. La marque Mission aura ma préférence et je vais redécouvrir toute ma discothèque. Un collègue me fait découvrir Dead Can Dance et ça prend vraiment de l’ampleur sur cette nouvelle installation.

Les Mission M73 étaient un excellent rapport Qualité Prix

Je découvre aussi d’autres groupes bien plus variés, de Wu Tang Clan à Asian Dub Foundation en passant par de la chanson bien plus classique. Je suis définitivement impossible à ranger dans une case musicale et j’ai toujours soif de découverte. Ma rencontre avec celle qui partage et partagera toujours ma vie ne fera que renforcer cela. Véritablement encyclopédie du Hard Rock et du Metal, elle va me guider dans le Hard-rock des années 80 que j’avais à peine entrevu. De la New Wave of British Heavy Metal jusqu’au Thrash US, je vais patiemment apprendre, et même éduquer mes oreilles à apprécier le Black Metal. Je ne pourrais pas échapper non plus à Kiss, groupe souvent décrié par les Français et encensé à travers le monde.

Après, il suffit de lire les chroniques musique pour connaître la suite car un jour, il me prendra l’idée de faire un site/blog de chroniques musicales, en plus de mes articles divers.

Publicités

6 réflexions sur « Blog : Le difficile parcours d’un Mélomane – Chapitre 4 »

  1. Je ne pensais pas que ce serait Madame qui t’entraînerait dans le bon vieux hard rock, c’est pas commun, mais au moins ça confirme que tous les goûts sont dans la nature 😀

    Moby c’est quand même le mec inclassable, je dirais plutôt Pop/Rock, je n’ai que « Lift Me Up » de lui dans la tête, moult fois radiodiffusé, mais je l’ai mis quand même dans ma playlist Deezer.

    Kiss je sais pas, j’accroche moins qu’Iron Maiden et AC/DC, pourtant ils sont de la même génération, et c’est pas leur apparence scénique qui me dérange, loin de là, car Slipknot avait mes faveurs y a presque 15 ans.

  2. Mais pourquoi tu dis que c’est difficile ? Une carte Gold et toute la musique est à toi, pour la version sans se faire tirer les oreilles par HADOPI, après il me semble qu’il y a d’autres solutions mais je ne sais pas si c’est bien réglo 🙂
    A pluche.

  3. KISS, tu succombes ou tu passes ton chemin ^.^

    Tes pérégrinations musicales m’incitent à rédiger la suite des miennes.

    Depuis l’année dernière, j’ai vraiment lâché l’idée d’acheter des paquets de disques par an. Je m’en tiens à un nombre très réduit et m’amuse à recycler sans cesse ma maigre collection 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.