Pause Poésie : Ennui


Je tourne en rond ici.
Je regarde le monde vivre.
Je me sens flétri.
Je deviens ivre,
saoul de ces instants,
de ces heures d’attente,
où tout fout le camp,
où les minutes mentent.
Je cherche une cible,
un objectif à atteindre.
Mais c’est si horrible
de courir pour repeindre,
ce paysage gris
qui m’agresse,
qui me rendrait à mon lit,
pour échapper à la détresse.
Je tourne en rond ici,
dans une boucle infinie.
Des signes en grains,
s’amoncellent sur mes mains.
Je laisse fuir le sable,
comme tous mes semblables,
pour rester seul dans le jour
et attendre pour toujours.

3 réflexions sur « Pause Poésie : Ennui »

  1. Il parait qu’on peut s’ennuyer de 5 façons différentes selon des chercheurs en psychologie et j’ai bien du mal à te mettre dans une catégorie (ton texte) entre l’état « réactif et apathique ».
    A pluche.

  2. Aujourd’hui, dans notre société, on ne peut pas s’ennuyer. Il faut impérativement combler ce vide par une activité.
    Aujourd’hui on ne sait plus bien s’ennuyer

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.