BD : Love story à l’iranienne de Deloupy et Deuxard (2016)

La BD s’adapte à tous les styles et notamment le documentaire. Jane Deuxard (scénario) et Serge Deloupy (dessin) nous emmènent en Iran à la découverte de la jeunesse du pays et de sa sexualité.

Comme dit le 4ème de couverture, « Les jeunes Iraniens rêvent-ils encore d’en finir avec le régime ? Comment se rencontrer dans cette société qui ne le permet jamais ? Comment flirter ? Comment choisir sa femme ou son mari ? « . Ce sont différentes histoires vraies de personnes rencontrées pendant leur voyage journalistique qui vont répondre à ces questions.

L’Iran est un pays complexe. La révolution qui a fait tomber la dictature corrompue du Shah aspirait à la liberté et la modernité et est tombée dans les mains des Ayatollah. Cette jeunesse en veut à ses ainés pour cela. Elle a tenté de se révolter pendant la révolution verte qui pensait enfin tenir un dirigeant progressiste… Mais elle a été réprimée dans la torture et le sang. Si aujourd’hui un Donald Trump espère peser par un blocus illégal pour faire chuter le régime, c’est qu’il connaît mal la situation. La jeunesse semble résignée mais reste inventive pour continuer à vivre tous les jours. Elle sait que ses enfants lui en voudront de ne rien avoir fait.

Mais l’Iran est aussi un pays conservateur pour une autre frange de la société, celle qui gouverne et maintient le pays par l’espionnage et la surveillance, ayant appris de cette révolution verte. Et pourtant, c’est un pays moderne par ses infrastructures, son niveau d’étude, son industrie (qui attend la fin du blocus). C’est un peu tout cela que raconte cette jolie bande-dessinée qui ne brille pas forcément par le dessin mais par la richesse des témoignages. Centrée sur la jeunesse qui veut témoigner, on entend assez peu le discours conservateur, sinon par les actes et ce qu’en racontent les témoins. On entend aussi le cas des révolutions arabes et la dislocation qu’il y a pu avoir dans certains pays. C’est bien le problème pour obtenir cette révolution « douce » dont rêve cette jeunesse, dans un pays où il n’y a pas vraiment d’opposition forte. 

2 réflexions sur « BD : Love story à l’iranienne de Deloupy et Deuxard (2016) »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.