Noël / Christmas / Weihnachten

Au delà de l’aspect (faussement) religieux de cette fête, de la naissance d’un prophète, ou d’un saint devenu un barbu en vert puis rouge, j’aimerais que ce Noël ne soit qu’un moment où l’on puisse se poser et penser à autre chose qu’à soi-même.
J’aimerais que l’on oublie l’individualisme, le clinquant, le paraître des cadeaux pour d’autres valeurs. J’aimerais que l’on pense à la sauvegarde des biens communs, à ceux qui aident plutôt qu’à ceux qui prennent. J’aimerais que l’on pense à ceux qui nous côtoient et que l’on ignore, humains ou animaux, à cette terre…
J’aimerais un peu d’utopie, que le peu de ce que l’on fait de bien à Noël se fasse aussi le reste de l’année.


Beyond the (falsely) religious aspect of this feast, the birth of a prophet, or a saint who became a bearded man in green and then red, I would like this Christmas to be only a moment when we can settle down and think of something else than ourselves.
I would like us to forget individualism, the glitz, the appearance of gifts for other values. I would like us to think about safeguarding the common good, about those who help rather than those who take. I would like us to think of those who are close to us and who are ignored, human or animal, on this earth…
I would like a little utopia, that the little good we do at Christmas is also done the rest of the year.


Über den (fälschlicherweise) religiösen Aspekt dieses Festes hinaus, die Geburt eines Propheten oder eines Heiligen, der ein bärtiger Mann in grün und dann rot wurde, möchte ich, dass dieses Weihnachten nur ein Moment ist, in dem wir uns niederlassen und an etwas anderes als uns selbst denken können.
Ich möchte, dass wir den Individualismus, den Glanz, das Erscheinen von Geschenken für andere Werte vergessen. Ich möchte, dass wir über die Sicherung des Gemeinwohls nachdenken, über diejenigen, die helfen, statt über diejenigen, die nehmen. Ich möchte, dass wir an diejenigen denken, die uns nahe stehen und die ignoriert werden, ob Mensch oder Tier, auf dieser Erde…
Ich möchte ein bisschen Utopie, dass das bisschen Gute, das wir an Weihnachten tun, auch den Rest des Jahres getan wird.

Pieter Bruegel der Ältere – Volkszählung zu Bethlehem – 1566

7 réflexions sur « Noël / Christmas / Weihnachten »

  1. J’ignore quel « déclic » est nécessaire pour que chacun réalise cet effort quotidien, celui de chérir l’individualité et d’éviter l’individualisme. Nous sommes désormais en dehors du cycle naturel de la planète : tous nos sens sont faussés. Revenir vers elle, ça requiert un tel effort, ça marginalise et, par la force des choses, ça isole. Ce soir j’ai le blues. Les fêtes de fin d’année ne sont, dans mon cas, qu’un reflet douloureux d’une réalité cruelle : consommer et exhiber sa consommation de manière ostentatoire aux yeux d’autrui. Je n’espère plus rien des miens, trop embourbés dans leur illusion. Au moins, la faune et la flore, elles, ne me déçoivent pas car elles restent naturels quoi qu’il advienne. S’il y a bien un enfer sur Terre, c’est en chacun de nous, pauvres humains ! L’espèce la plus évoluée de la planète ? Peuh!, l’espèce la plus faible, incapable de vivre en harmonie avec le reste de la populace locale non-humaine.

  2. Un joyeux Noël à toi et à ta famille.
    De mon côté je rêve d’un pays où le gouvernement ne se foute pas de la gueule des petites gens ni du réchauffement climatique.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.