Blog : Covid19 et moi, la pas vraiment suite 2/?

J’avais prévu une suite…de cette pas vraiment suite. Car hélas, la vie n’est pas un long fleuve tranquille.

Hélas pour moi et … pour elle, le confinement a encore vu un de mes chats gravement malade. Mais cette fois c’est soudain, c’est alarmant, c’est plus dur encore. La plus âgée de nos chats a cessé de manger d’un seul coup. Diagnostic : Problème de foie, jaunisse, je vous passe le terme médical. Il faut faire une biopsie pour en savoir plus donc opération sous anesthésie générale avec risque d’hémorragie. Une attente insoutenable ensuite pour connaître le type de mal et le pire est qu’elle ne mange pratiquement plus. On la voit dépérir, elle la plus gourmande et la moins difficile de tous. Elle avait été sauvée d’une horrible maison où elle avait eu des bébés, tués sous ses yeux pour certains. Elle avait survécu par miracle avec toujours cette manie de lécher les robinets comme s’il en allait de sa survie. Elle avait été stérilisée tardivement lorsque nous l’avons récupéré après plusieurs échecs d’adoption. Elle ne supporte plus les autres chats, est hypersensible, mais si douce avec nous, et pas que pour son poil de vison. Mais voilà, la vie décide d’en rajouter, concentrant tous les maux dans cette année maudite. On fait encore le maximum pour la sauver.

On survit et on essaye de réchauffer son coeur…

Il a fallu lui poser une sonde pour la nourrir à la seringue pendant cette difficile période. Ca veut dire la nourrir toutes les heures ou presque. Ça veut dire aussi préparer les médicaments, jusqu’à 7 différents dans la journée pour qu’elle s’en remette. Heureusement que cela tombe en ce moment, finalement car nous sommes à la maison. Vive le télétravail et la complémentarité. Combien de personnes doivent laisser tomber les soins d’un animal parce qu’ils ne peuvent tout simplement pas et que l’hospitalisation coûte très cher. On n’a plus que l’espoir, maintenant. L’espoir qui renaît même en cette fin d’année avec cette promesse d’un vaccin à …x %. Encore des chiffres, sans qu’on sache le pourquoi des y=100-x % ou plus ou moins de non traités. Des chiffres comme les cours de la bourse pour les actions de ces laboratoires. Et aussi sec,tous les labos se sont empressés de donner les leurs (meilleurs évidemment), les températures, etc. Ça spécule encore sur nos santés. Des chiffres, quand ce sont des êtres vivants qui vivent, qui meurent.

Mais cet événement tombe mal dans une fin d’année où l’on voudrait visiter des EHPAD, où l’on doit vider un appartement sans pouvoir y être autant qu’on le voudrait, où l’on doit faire de la place, trier, … où la santé personnelle passe au second plan par rapport à celle des autres. Heureusement, là encore, le télétravail facilite plutôt les choses dans l’organisation des journées, dans la possibilité de commencer plus tôt, d’aménager son emploi du temps…Ce que font les interlocuteurs, les hiérarchiques qu’on a quand même au téléphone, pardon, au Skype…Il faut avouer que j’ai tout ce qu’il faut comme matériel pour être efficace, à l’exception peut-être d’un très grand écran chez moi. J’en ai un dans « mon » bureau partagé. Mes yeux sont encore bons, mon dos se maintient. Quand j’y repense, ça fait 10 ans que ma boite, qui n’est pas dans l’informatique, a mis en place le télétravail et les outils qui vont avec. C’était d’abord timide mais au moins, c’est bien rodé aujourd’hui. D’autres découvrent seulement, font n’importe quoi ou refusent…

Le télétravail… vu par ceux qui ne le pratiquent pas (image Capital.fr)

Le télétravail, c’est bien mais il y a des secteurs d’activité où l’on doit s’adapter. Par exemple, la Formation… J’ai déjà à ma disposition un vaste catalogue d’e-learning comme on dit dans le secteur, c’est à dire de formation à distance. Mais ce catalogue est constitué de formats achetés à des sous-traitants, des choses pas vraiment adaptées à des personnels qui ne sont pas bilingues, ou trop orientés commerce, finance. Dernier avatar de cela, une série de formation que l’on doit suivre pour des sujets aussi divers que l’escroquerie, l’usurpation d’identité, les délits d’initiés, etc…Pour celui qui fait des mesures de polluants dans un banc d’essais, ça n’a pas grand intérêt (quoique pour l’escroquerie) et surtout c’est dans un vocabulaire pas du tout adapté. J’ai passé les quizz du premier coup quand même mais je voudrai voir des collègues qui n’ont pas mon cursus atypique.

Mais comme je dois aussi former d’autres collègues, je suis aussi le créateur de formations en ligne. Quand je dis en ligne c’est plus à distance et pas pour que les collègues se forment par eux-même dans leur coin, chez eux pendant le confinement. J’ai effectivement un support qui permet de s’en sortir mais il est accompagné d’exemples réels que je n’ai pas les moyens de filmer, et ça se termine par un Quizz qui valide par une note, avec souvent un petit exercice pratique qui va avec. Dans mon domaine, c’est important de tracer cela. J’ai donc pratiqué cela avec les outils que l’on a pour communiquer, à savoir le Skype en version entreprise, et le Forms de Microsoft. Pour le premier, les collègues sont maintenant habitués à partager, participer, etc…Pour le second, c’est suffisamment intuitif pour répondre. Il n’y a que le sharepoint Microsoft qui plante joyeusement pour partager un document en réponse. On se rabat sur le bon vieux mail. Le plus dur dans tout cela c’est de garder l’attention de chacun. Je fais des groupes limités à 4 pour donner la parole à chacun sinon j’en perd en route. Car pas de vidéo pour préserver aussi l’intimité de chacun.

prévoir minimum 15 minutes pour faire comprendre l’interface, 30 pour les non anglophones

Oui mais voilà, il y a aussi un autre produit qu’on essaye de nous imposer, c’est Adobe Connect, un ancien produit Macromedia qui utilisait même une technologie Flash à une époque. Franchement, je ne vois pas l’intérêt à part gérer les gens qui « lèvent la main » comme dans une classe. On peut gruger et faire croire qu’on est présent en faisant autre chose… Je le sais pour l’avoir utilisé en tant qu’apprenant. Son intérêt est lors de session plus grandes avec moins d’ateliers pratiques. Je m’en passe donc très bien et compte tenu de la qualité des autres e-learning qui ont été validés, j’aimerai bien qu’un responsable formation vienne me voir pour en parler. Bref, je suis un peu en pirate, mais toléré par la patrouille pour l’instant. Le résultat est quand même là puisque ceux que je forme s’en sortent plutôt bien ensuite et que j’ai peu de rabâchage à faire. Ah la chance d’avoir des gens motivés et impliqués. Pas comme ce que raconte Cyrille avec ses collègiens.

Le débat fait toujours rage sur les fautifs de la progression de l’infection. Sont-ce les vieux ou les jeunes ? Je crains que ça soit un peu tout le monde dans le sens où nous voyons ici les conséquences de cet individualisme loué dans notre capitalisme, notre libéralisme. Paradoxalement, ramené au nombre d’habitants, le nombre de morts aux USA n’est pas si important par rapport à l’Europe. Enfin si l’on considère qu’ils en sont à la 1ère vague et nous à la 2ème, ça se discute. Attendons avant de faire des conclusions hatives là dessus. Ce que je remarque c’est juste qu’il est souvent plus difficile de faire comprendre les règles à des collégiens, des lycéens ou même des étudiants que l’on pourraient croire plus mûrs, qu’à des enfants plus jeunes. Ce que je remarque c’est que ceux qu’on appelle les vieux (plus de 65 ans) font soit strictement tous les gestes, soit n’importe quoi en laissant le masque sous le nez ou pire. Pourquoi ? Je n’en sais rien mais c’est un peu comme ceux qui resquillent toujours et grugent et ceux qui respectent les lois. Même pourcentage, même conséquences.

en fonction de la population (cas par million), ça calme !

Après, il y a un petit débat discret autour de l’immunité et la capacité du corps à résister à ces maladies et épidémies. A force d’être protégés à l’excès dans nos sociétés, serions-nous devenus plus fragiles aussi ? Je crois aussi qu’il faudrait regarder la pyramides des ages des pays touchés pour mieux comprendre. En effet, si le continent africain reste finalement peu touché (pour l’instant ? ), cela tient aussi à une population jeune. L’Europe a une population âgée. Le Japon n’est pourtant pas le plus touché mais reste tout de même au dessus de voisins asiatiques aux mesures similaires. Il ne faudrait par que ce petit débat dérive encore sur le fait de se vacciner ou ne pas se vacciner. Je ne suis aucunement prioritaire pour cela donc je vais attendre un peu, si le vaccin est validé. Il faut se dire que la logistique étant déjà défaillante pour un vaccin qui se fait en une injection (la grippe), imaginez ce que cela va être pour un vaccin en deux injections qu’il faut conserver au frais, avec un temps à respecter entre les deux injections. Vous croyez vraiment que ce temps avant la mise à disposition va permettre d’organiser ça ? Aux USA, je pense qu’ils sauront faire car la logistique est leur force. Mais ailleurs…. on verra.

Un simple problème de dictature ? Pas du tout, d’efficacité organisationnelle et de courage politique (courbe fonction des cas par million de personnes).

En attendant, on regarde l’efficacité de ce que l’on fait ou ne fait pas. On sévèrise ou pas. Je n’ai été contrôlé qu’une fois et encore sans que l’on regarde le détail de mon attestation ou ma pièce d’identité qui va avec. Étrange sentiment surtout quand le contrôleur n’est pas bien masqué. Ce n’était peut-être pas le moment de lui rappeler… Pendant ce temps, on en profite pour passer des lois qui interdiront de filmer les forces de l’ordre (et même cette mesure retirée, la loi de sécurité est inquiétante). Rien n’est fait mais on peut quand même se demander pourquoi en ce moment ? Pour quelle raison ? Là encore, profiter d’un choc pour faire passer le pire. Le choc de cette crise sanitaire est grand et il faudra faire le bilan de ce qui a été perdu. Cela va bien au delà de la liberté temporaire de sortir, de porter ou pas un masque, de faire ses courses où l’on veut…Liberté remise en cause? Il y en a qui surfent là dessus pour sortir des documentaires. Enfin, documentaire, ha ha. J’ai eu l’occasion de regarder ce fameux pamphlet vidéo inutilement long et qui fait beaucoup parler. Quelle bouse ! Un truc qui mêle sournoisement quelques vérités autour de l’industrie pharmaceutique et de la santé dans un tissus de mensonges, de circonvolutions inutiles. Avec le sentiment qu’on ne dit pas tout ou qu’on dit n’importe quoi, ce type de thèses complotistes fait son oeuvre. Liberté d’expression ou liberté de mentir et d’insulter, on en revient toujours à cela. Ignorer ces hurleurs sans ignorer la réalité n’est plus si simple. Je vous ai mis au dessus quelques pays qui s’en sortent mieux, sans avoir nos moyens. Des dictatures ? Ca n’a pas de rapport, comme on le voit sur ceux que l’on aime galvauder. Mais des pays qui ont mis les moyens qu’ils avaient sur l’organisation de la santé très rapidement. Cuba 100 fois plus efficace que nous ou les USA ! Ça laisse songeur.

Ah oui, tiens, il a bien fallu que j’achète quelques imprévus. Et là, c’est le drame quand on regarde la réalité…Mes boutiques en ligne spécialisées se retrouvaient parfois sans stocks sur ce que je voulais, ou alors avec des délais incompatibles. Et là, il faut bien avouer qu’Amazon et sa toute puissance savent faire. Je pense même que ces salopards ont mis encore plus de pression sur la chaîne logistique pour montrer qu’ils sont les meilleurs car j’ai entendu beaucoup de cas de livraisons du soir, de livraisons le dimanche, de délais largement avancés. Pour ce qui n’est pas urgent, évidemment, j’ai pu passer par mon petit réseau français, même si au final, ce sont toujours les livreurs qui triment et que je vois passer comme des coups de vent. Impossible, par exemple de me faire livrer certaines grosses pièces dans des magasins de bricolage, alors qu’Amazon savait faire. Je ne comprend pas… Quand je dis grosses pièces, c’était juste un truc de 30kg mais d’1m80 de haut en plusieurs exemplaires. Vu le risque de détérioration et les fameuses CGV, j’ai assuré en passant chez les méchants qui savent gérer le SAV. Et pendant ce temps, deux grosses librairies ont fermé depuis un an dans mon rayon de 25km. La petite librairie de la ville a bien du mal à suivre en terme de place de stockage et d’offre.

Comme Cyrille qui parlait de la mise en place de la « digitalisation des petits commerces » (lol c’est du Bruno Le Maire), il faut se dire que la concurrence dans le commerce en ligne ne s’arrête pas à faire un site à peu près cohérent. Il faut assurer sur le colisage adapté, le transport adapté, les questions en après-vente, les remboursements éventuels et donc les assurances. Effectivement, il y a des prestataires qui se frottent les mains pour vendre tout et n’importe quoi à des personnes qui n’ont pas les connaissances de base. A commencer par un gouvernement qui fait croire qu’il suffit d’acheter un petit site clé en main pour être opérationnel. Je connais des boutiques qui ont su faire à pas cher sans se mettre en danger, et d’autres qui vont se faire arnaquer très rapidement sur les coûts. Il y a non seulement une question de génération mais aussi une disparité selon les secteurs d’activité. Demandez à un fleuriste, par exemple de mettre en ligne tout son savoir faire ? Je connais aussi un boulangerie pâtisserie vegane qui malgré un site, des proprios jeunes, du personnel est incapable d’assurer correctement le job de commande à distance, de simplement mettre à jour les changements de carte. Il faut aussi de la rigueur, de l’organisation et ça ne trouve pas chez tout le monde dès le lendemain. Et justement, mon maire promet un « market place » pour que les commerçants se convertissent au « digital » et au « click and collect » (je cite, vous voulez la traduction ? ). Bonne initiative mais sans commission jusqu’au printemps annonce-t-il …Hum, j’ai hâte de tester car je sens qu’on va rigoler…et que l’on va faire ce que préconisent les guignols du Frenchweb, (source : Cyrille). Parce que pour eux la visibilité passe forcément par vendre son âme aux grands groupes. Comme le plan de relance

Bon, maintenant, ça suffit le virus !

Voilà, je suis maintenant avec un micro-chômage partiel dans ma boite, parce qu’il n’y a pas de petites économies. Là encore, ça se fait en bonne entente dans mon service. Ce n’est pas forcément le cas partout dans ma boite, et j’imagine encore ce que ça doit être chez ceux qui ont déjà du mal à proposer du télétravail. Cette crise montre ces inégalités de manière criante. Elle montre aussi les inégalités de traitement des virus selon les espèces. On a massacré déjà des millions de visons pour sauver potentiellement des humains. On peut juste simplement s’interroger sur le fait d’avoir des élevages de ces pauvres animaux pour faire des manteaux pour riches, élevages qui facilitent justement les pandémies. Imaginons qu’un jour on découvre qu’une catégorie de la population pour un gène est plus susceptible de propager une maladie… Ah, on apprend mais un peu tard que l’argument scientifique était un peu hâtif et la mesure illégale. Hum, principe de précaution à géométrie variable !

Mais bon, terminons sur une note positive. On va avoir Noël quoi qu’il en coûte. On va pouvoir massacrer de la dinde… pardon, dépenser dans nos commerces bien-aimés. On va pouvoir retourner deux semaines au cinéma pour les blockbu… ah non, même pour les comédies françaises de noël. On va pouvoir faire la queue dans les supermarchés avec ces délicieuses odeurs de bourriches d’huîtres. On va pouvoir retrouver tonton et le petit dernier au repas de noël, évidemment sans masque. Chouette, on peut déjà réserver la pierre tom… On se réunira en Février quoi! Oui parce que le temps qu’un vaccin à conserver à -70°c nous arrive, c’est pas encore fini. Bref, je fais un troisième épisode ou on passe à la saison 2? Ah oui, un collègue qui a perdu le goût pendant 2 mois, a eu sa voisine de 23 ans qui a été en réa, puis 2 mois plus tard a rechuté. Donc pour l’instant, on ne sait pas tout, …Restons humbles. A suivre.

7 réflexions sur « Blog : Covid19 et moi, la pas vraiment suite 2/? »

  1. Qui est coupable de la deuxième vague entre les jeunes ou les vieux ? Je dirais plutôt le capitalisme et le libéralisme…
    Pourquoi resquiller avec le masque sous le nez ? Pour la même raison que les « gouvernants » (au sens large) resquillent les lois. S’ils le font, c’est que c’est légal, donc idem pour le péquin moyen avec son masque.
    Resquiller les lois remontent à loin par ici, mais si un dominant le fait, c’est que ce n’est pas si mal, en plus il n’est pas condamné.
    Un petit commerçant peut en effet avoir un site commercial pas cher (NdD, hébergement,WordPress gratuit + Woocommerce + passerelle banque éventuellement).
    Mais il faut le configurer (demande des connaissances techniques donc soit tu as un ami qui s’y connait vraiment soit tu payes un peu cher), le faire vivre/s’en occuper (demande du temps ou une personne tierce réactive) et assurer derrière (mise en colis, livraison, éventuel SAV, etc.).
    Le tout sans se faire arnaquer.
    Sinon question : en 2020, on élève encore des visons à sacrifier pour de la fourrure ? o.O Et personne ne dit rien ? Ha oui l’Europe nous protège de la guerre et nous sommes tous frères capitalistes grâce à elle 🙂
    Perso, Noël c’est toujours la même : le repas de famille où tu manges trop (je fais désormais l’impasse sur le foie gras, par non goût et par intérêt pro-végé spécifique) avec tout le monde. Je fais ça pour les enfants qui découvrent les cadeaux, comprendre ma dernière de 4 ans.
    On fera ça à la maison donc entre nous 4 peut-être.
    Noyons Joël 🙂

    1. En effet comme je disais il y a cet individualisme induit par capitalisme et libéralisme qui se retourne contre nous. Les bons élèves ? La Finlande en Europe qui a mis en place un revenu universel (discutable sur ce qu’on met dedans) et des pays avec une culture du groupe plutôt que l’individu.

      Le vison, c’est aussi dans des pays de l’est mais. ..à quelques km de chez moi, en toute discrétion. L’industrie du luxe est toute puissante pour faire passer cette horreur. Autant je comprends un inuit qui prélève quelques phoques autant là. ..

      Et puis je viens de voir une mamie à une caisse qui a pris une carte fidélité sauf qu’il faut la valider en ligne et qu’elle ne sait pas. Alors pour le commerce en ligne il faut penser à la population de commerçants visés. Ma boutique vegan preferée fait simple avec une page pour l’aspect statut, un instagram pour les nouveautés, un bon de commande en tableur avec les cgv et tel et mail très réactif. Elle a assez de clients locaux pour survivre et pas se lancer dans un site qui lui coûtera bonbon.
      Noël? On a raté thanksgiving et la fete du KKK dans notre américanisation.

  2. Cuba est reconnu pour son système de santé efficace ! Il y a une réelle politique de santé dans ce pays, que l’on adhère ou non à leur régime. Bel article. Merci 🙂

    1. Et le « documentaire » que tu cites, je n’ai absolument aucune envie de le visionner. Tout aussi anxiogène que les médias conventionnels…

  3. Mais bon, terminons sur une note positive (….) Chouette, on peut déjà réserver la pierre tom… et oui cela peut-être amusant, je me souviens d’une grève (pour suppression de personnel) et le gars du syndicat nous avait abandonné et on l’a su plus tard, c’était « Black Friday » aux pompes funèbres et il ne voulait pas laisser passer l’occasion.
    A pluche.

    1. « En effet il y a promo sur le granit dans une semaine, ainsi que sur les planches de pin vernis…tout doit disparaître et c’est du made in france msieur dames »
      En ce moment c’est les anciens dans la gériatrie qu’on essaye de virer à l’hosto surtout, grrrr

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.